Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

Québec solidaire réclame de nouvelles mesures d'aide pour les PME

MONTRÉAL, le 10 oct. 2021 - La députée de Mercier et responsable pour Québec solidaire en matière d’économie, Ruba Ghazal, presse le gouvernement de la CAQ de mettre à jour les programmes d’aide aux PME impactées par la pandémie afin de leur permettre de traverser la quatrième vague en gardant une bonne santé financière.

Depuis le 30 septembre dernier, le programme d’Aide aux entreprises en région en alerte maximale (AERAM), qui permettait de rembourser certains frais fixes aux entreprises opérant dans des zones rouges, n’est plus en vigueur. Or, plusieurs commerces, notamment les restaurants, les bars et les salles de réception, ont encore besoin d’un soutien financier pour éponger les coûts liés aux mesures sanitaires, rappelle la députée solidaire.

« Je m’explique mal la décision de la CAQ d’avoir mis fin à l’AERAM le 30 septembre au lieu de l’avoir adapté à la nouvelle situation pandémique. Non seulement les mesures sanitaires sont encore en vigueur dans les commerces, ce qui engendre des coûts pour les commerçants, mais en plus, depuis l’implantation du passeport vaccinal, plusieurs font face à une baisse de l’achalandage dans leurs établissements. Ce n’est pas le temps de les laisser tomber. C’est extrêmement important qu’on maintienne toutes les mesures sanitaires tant et aussi longtemps que la situation épidémiologique l’exigera, mais il faut aussi continuer de soutenir nos petites entreprises locales dans leurs efforts pour assurer la sécurité de leurs clients », souligne Mme Ghazal.

À défaut d’avoir reconduit l’AERAM, la députée solidaire appelle le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, à modifier le Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) et le Programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME), qui visent à aider les PME qui ont des difficultés financières en raison de la COVID-19, afin de les adapter aux nouvelles réalités de la quatrième vague, notamment l’implantation du passeport vaccinal et la reprise en dents de scie de l’économie.

Mme Ghazal suggère également au ministre Fitzgibbon d’évaluer la demande de la Nouvelle Association des Bars du Québec, qui réclame l’annulation des intérêts de 3% sur les prêts octroyés par le gouvernement du Québec dans les programmes d’aide d’urgence tels que le PACTE et le PAUPME.

« Le gouvernement du Québec ne devrait pas jouer au banquier avec les PME qui ont subi la pandémie de plein fouet. Les petits commerçants locaux ont déjà perdu beaucoup de revenus depuis 18 mois et plusieurs s’inquiètent de ne pas être capables de se relever après la pandémie. M. Fitzgibbon doit s’engager à étudier cette demande sérieusement. Pour bien des commerçants, cette mesure pourrait leur donner une bouffée d’air nécessaire à leur relance post-pandémie », conclut Ruba Ghazal.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...