Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Retraites

Réaction du SCFP aux sanctions contre des employés municipaux de Montréal

MONTRÉAL, le 29 août 2014 - Le SCFP-Québec tient à réagir aux nouvelles diffusées dans les médias concernant des accusations qui auraient été portées contre plusieurs employés municipaux et à l’annonce du maire de Montréal de la tenue d’enquêtes administratives sur 63 employés incluant la suspension de 39 de ceux-ci.

Le secrétaire général du SCFP-Québec, Denis Bolduc, déclare ce qui suit :

« Des membres des syndicats des cols blancs et des cols bleus, affiliés au SCFP, sont au nombre des personnes visées par les annonces faites aujourd’hui. Tout en dénonçant la violence en toutes circonstances, j’estime que la prudence est de mise. On ne peut pas condamner sans jugement qui que ce soit. Chose certaine, des procédures sont prévues, notamment dans les conventions collectives et le SCFP entend faire en sorte qu’on les respecte. Nous allons nous assurer que nos membres soient défendus en toute équité.

Le SCFP désire prendre connaissance en détails des accusations, des faits reprochés et consulter les divers syndicats impliqués avant d’émettre de nouveaux commentaires sur ce dossier. À ce stade-ci, compte tenu de la nature criminelle des accusations portées à l’encontre de plusieurs employés municipaux, membres ou non du SCFP, nous allons réserver nos commentaires et nous ne réagirons pas autrement que par ce communiqué. »

Sur le même thème : Retraites

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...