Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Retraites

Rentrée parlementaire : Une douche d'eau froide, des lendemains douloureux ? (AQRP)

QUÉBEC, le 17 sept. 2014 - À l’occasion de la rentrée parlementaire, qui se déroule sous le signe des compressions budgétaires, l’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) soulève une fois de plus les préoccupations des aînés du Québec et rappelle au gouvernement quelques engagements clés pris dans les semaines qui ont précédé le scrutin du 7 avril dernier.

« Malheureusement, après liberté 55, c’est maintenant anxiété 65 ! Au cours des derniers mois, le gouvernement a posé plusieurs gestes de confrontation envers les personnes retraitées et aînées du Québec, notamment en voulant imposer le retour sur les engagements passés en matière de retraite, en cautionnant des mesures visant à diminuer le pouvoir d’achat des retraités et en laissant planer le doute sur la possible suppression de programmes et de services destinés aux aînés. C’est un bien drôle de message à lancer à la population aînée du Québec, qui croîtra pourtant de manière exponentielle au cours des prochaines années », a souligné le président de l’AQRP, M. Donald Tremblay.

L’AQRP continuera de défendre avec vigueur les droits des retraités des secteurs public et parapublic, municipal et universitaire, pour lesquels des négociations cruciales sur l’avenir de leurs régimes seront amorcées. L’AQRP continuera également à défendre les droits des personnes aînées du Québec en matière de santé et de services sociaux, notamment en portant une attention particulière sur le respect de certains engagements pris par le Parti libéral du Québec au cours de la dernière campagne électorale :

- poursuivre l’optimisation des services de santé par une meilleure organisation des soins de santé ; 

- présenter un projet de loi prévoyant la mise en place d’un plan complet et détaillé sur le signalement obligatoire des actes de maltraitance commis envers les personnes vulnérables hébergées dans le réseau de la santé et des services sociaux ;

- investir 5 millions de dollars supplémentaires par année, pendant 5 ans, pour le développement ou la consolidation de services destinés spécifiquement aux proches aidants.

Au cours des prochains mois, l’AQRP demeurera particulièrement attentive aux travaux de la Commission de révision permanente des programmes. Notons qu’à l’heure actuelle, plus d’une cinquantaine de programmes et de services gouvernementaux destinés aux personnes aînées du Québec sont susceptibles d’être modifiés, voire tout simplement abolis.

L’AQRP tient finalement à exprimer sa déception quant au rejet du projet de loi no 190 visant à protéger les droits des locataires aînés. L’AQRP continuera de s’intéresser de près à ce dossier, surtout en raison de l’approche de la saison hivernale.

« Ce projet de loi, pourtant appuyé en principe par tous les partis au cours de la dernière campagne électorale et, rappelons-le, appelé par le gouvernement, devrait au moins franchir l’étape des consultations publiques. Entretemps, nous invitons les parlementaires à faire preuve de vigilance afin de faire en sorte que les droits des principaux concernés ne soient pas brimés », a rappelé le président de l’AQRP.

Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR)

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées « AQDR » a pour mission exclusive la défense des droits culturels, économiques, politiques et sociaux des personnes à la retraite.
L’AQDR, c’est un mouvement de personnes à la retraite ou à la préretraite regroupées dans une région, pour travailler à la défense des droits collectifs. Nos revendications prioritaires sont :
un revenu décent, au-dessus du seuil de la pauvreté ;
un logement convenable et à prix abordable ;
des services et des soins à domicile pour soutenir l’autonomie ;
l’égalité en droit et en fait des femmes et des hommes ;
l’accessibilité universelle aux services de santé
Pour la majorité de la population vieillissante prendre sa retraite, cela signifie des revenus moindres.
Au Québec, une personne retraitée sur trois compte principalement sur la pension de vieillesse pour se loger, se nourrir, se vêtir, se soigner et se divertir.

http://www.aqdr.org

Sur le même thème : Retraites

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...