Édition du 11 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire

RMÉ : propositions d’amendements au document du CN du 12 septembre

Adoptées par l’Assemblée générale du Réseau Militant Écologiste du 31 août 2020

Nous apprécions particulièrement l’effort important de consultation des membres et de discussions démocratiques qui ont eu lieu au cours des mois d’avril, mai et juin derniers et la reconnaissance manifeste du travail des réseaux militants et des collectifs et le désir de les intégrer dans le fonctionnement du parti. Les priorités retenues – relance dans une perspective de transition écologique, la lutte pour le le 31 août dernier.

D’entrée de jeu, le coco du RMÉ manifeste son accord avec l’essentiel des propositions contenues dans le [document soumis à la discussion des membres pour le CN [1] du 12 septembre prochain. renforcement des services publics et contre toutes formes d’inégalités, de discrimination et d’oppression – nous semblent également justes dans la conjoncture politique actuelle.

D’entrée de jeu, le coco du RMÉ manifeste son accord avec l’essentiel des propositions contenues dans le document soumis à la discussion des membres pour le CN du 12 septembre prochain. Nous apprécions particulièrement l’effort important de consultation des membres et de discussions démocratiques qui ont eu lieu au cours des mois d’avril, mai et juin derniers et la reconnaissance manifeste du travail des réseaux militants et des collectifs et le désir de les intégrer dans le fonctionnement du parti. Les priorités retenues – relance dans une perspective de transition écologique, la lutte pour le renforcement des services publics et contre toutes formes d’inégalités, de discrimination et d’oppression – nous semblent également justes dans la conjoncture politique actuelle.

Cependant, dans l’esprit de bonifier ce document et les propositions qu’il contient, nous formulons les commentaires et propositions qui suivent :

1) Nous aurions apprécié une analyse plus détaillée de la conjoncture politique, incluant une caractérisation plus claire de la CAQ, de ses actions et des forces politiques en présence actuellement au Québec (gestion désastreuse de la crise, des CHSLD et du système d’éducation, quasi absence de mesures d’aide sociale pendant la pandémie, montée des groupes d’extrême-droite, etc. ). Cette analyse nous semble par ailleurs essentielle à la définition du contenu et au pilotage des campagnes politiques ainsi qu’à la formation des membres ;

2) Un bilan plus complet de l’action de Qs pendant la pandémie et de la dernière campagne politique Ultimatum 2020 que le congrès 2019 avait d’ailleurs décidé de réviser, 3 à 4 mois avant la pandémie, aurait été également souhaitables ;

3) Les axes de mobilisation de la campagne politique nationale proposée nous semblent très généraux et imprécis, ce qui ne peut que limiter la mobilisation et les initiatives de la population, des membres et organisations du parti. Une campagne politique, en effet, nécessite un plan de mobilisation incluant l’identification de la cible visée (le plan de relance de la CAQ ?), une analyse des points forts et faibles de l’adversaire, leur documentation, les revendications précises à mettre de l’avant, un plan de communications et un crescendo de moyens d’action (sociaux et parlementaires), en concertation avec les forces internes et externes prêtes à se mobiliser…
4) Les efforts de tout le parti pour consolider et améliorer la démocratie interne (forums, conférences et/ou consultations virtuelles ou non, assemblées de cuisine, etc.) doivent se poursuivre à l’intérieur de cette nouvelle campagne.
Les commentaires et propositions du RMÉ s’inscrivent donc dans cette perspective.

Propositions d’amendements :

1) Amendement proposé à la proposition 1, alinéa a (page 5 du Cahier de propositions) :

Que Québec solidaire relance son action politique en organisant une vaste campagne politique au slogan accrocheur proposant un plan d’urgence de relance juste, verte et solidaire pour sortir de la crise sanitaire, économique et écologique actuelle. 
Justificatif : Cela permettra de clarifier les enjeux et les objectifs de la campagne aux yeux de la population et des membres du parti.

2) Amendement à la proposition 1, alinéa c ;

Que cette campagne politique ait comme objectifs prioritaires de mobiliser la population autour des quatre grandes revendications suivantes :

a) Amorcer la sortie du capitalisme fossile et privilégier les investissements dans les transports publics urbains et interurbains :
1- en s’opposant au projet GNL Québec ainsi qu’à la construction d’oléoducs, de ports méthaniers ou à l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste ;
2- en lançant un vaste chantier public basé sur la nationalisation et l’expansion des énergies renouvelables ;
3-en nationalisant les transports collectifs interurbains, le RÉM (et son contrat) et en activant les projets de construction de tramways et métro ;
4-en instaurant la gratuité immédiate des transports en commun ;
5-en favorisant la participation démocratique des communautés et des travailleurs/euses concerné.e.s à la gestion de ces transformations ;
6- développer une industrie publique de production de matériel roulant électrifié (autobus, tramways, trains, métros, rails, système de contrôle électroniques, etc…)

b) Investir massivement dans les services publics notamment la santé, les services sociaux et l’éducation ;
1-en nationalisant les institutions privées dans la santé (cliniques, CHSLD, maisons des aînés, etc.) ;
2-en nationalisant l’industrie pharmaceutique et mettant sur pied Pharma-Québec ;
3-en réinvestissant dans l’éducation publique et en mettant fin au financement des écoles privées ;
4-en embauchant 250 000 personnes dans les services publics conformément à la recommandation de l’IRIS ;

c) Lutter contre le racisme systémique, pour la reconnaissance du droit à l’auto-determination des peuples autochtones :
1- lutter contre la discrimination à l’emploi et assurer l’accès égal au logement et à l’éducation ;
2-mettre fin aux pratiques policières de profilage racial ;
3-régulariser le statut de tous les travailleurs et travailleuses (ex. réfugier et sans papier) ;
4- mettre fin aux pratiques extractivistes sur les territoires des peuples autochtones, reconnaître leur droit de véto sur tout développement sur leurs terres en cas de non consentement libre, préalable et éclairé.

d) Promouvoir une fiscalité progressive et une politique de soutien aux revenus :
1- porter immédiatement le salaire minimum à $15 avec indexation au coût de la vie ;
2- hausser les salaires pour les travailleurs/euses du secteur de la santé et de l’éducation et imposer l’équité salariale ;
3- mette en place une fiscalité visant les profits des grandes entreprises et les patrimoines des plus riches tout en luttant contre la fraude fiscale et les paradis fiscaux ;
4-transformer la PCU en revenu minimum garanti ;

Justificatif :
On doit concevoir la prochaine campagne comme un plan de lutte et de mobilisation pour non seulement obtenir des gains dans la période de crise actuelle, mais aussi que ces gains s’inscrivent pleinement dans le projet de société que Québec solidaire propose pour la société québécoise.

Ces revendications permettraient de donner un contenu militant à la campagne, axée sur la critique et le dépassement du capitalisme et du système étatique canadien.

Ces revendications pourraient agir comme des « réformes non-réformistes », ou réformes structurelles. Ces réformes, réalisables sous le capitalisme, permettent de renforcer le rapport de forces économique, politique ou idéologique en faveur des classes populaires et ouvrent ainsi la porte à un dépassement du système. Elles se distinguent des « réformes réformistes » qui, elles, finissent par renforcer le système et la domination des classes dirigeantes. De plus, ces revendications permettraient d’unifier les forces d’opposition populaires et les membres du parti, tout en libérant leur initiative et leur créativité.

3) Amendement à la proposition 2.1

Que le parti poursuive ses efforts pour consolider et élargir la démocratie interne ainsi que la participation des membres au cours de la nouvelle campagne. L’évaluation de la campagne et de ses résultats doivent faire l’objet de discussions au prochain CN.


[1Cliquez sur l’icône pour y avoir accès -

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec solidaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...