Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Corruption

Retour à la gabegie à Montréal : Le nouveau comité exécutif doit intervenir sur-le-champ

Quelques semaines à peine après que la commission Charbonneau eut permis de révéler qu’à Montréal le prix des contrats a été gonflé d’au moins 30% pendant plusieurs années, on apprend que le directeur général actuel de la ville, Guy Hébert, appuyé par le nouveau maire Michael Applebaum, a fait sauter les balises anticorruption qui avaient stoppé cette gabegie depuis 2009. En éliminant les mesures mises en place par deux anciens directeurs généraux, Rachel Laperrière et Louis Roquet, il a dit qu’elles étaient inutiles et paralysaient la ville. Il a aussi eu la tête de plusieurs hauts fonctionnaires qui ont résisté à ce retour du laxisme.

Pour justifier les gestes posés par M. Hébert, le maire Applebaun dit que « la ville c’est une business et que ce doit être opérationnel ». Quel beau sophisme ! Le nouveau comité exécutif, où siègent dorénavant des représentants des partis d’opposition Vision Montréal et Projet Montréal, doit donc intervenir sur-le-champ pour mettre fin à cette nouvelle dérive. Sinon on devra malheureusement conclure qu’il n’y a pas plus d’espoir et que Montréal est atteinte d’une maladie incurable.

Paul Cliche,

Montréal, 5 décembre 2012

Paul Cliche

Auteur du livre Pour réduire le déficit démocratique : le SCRUTIN PROPORTIONNEL et membre fondateur du Mouvement pour une démocratie nouvelle.

Il a été responsable du dossier de la réforme des institutions démocratiques à l’Union des forces progressistes (UFP).

Sur le même thème : Corruption

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...