Édition du 31 mars 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Démocratie

Sondage CROP sur le mode de scrutin - Québec solidaire demande à l'Assemblée nationale de s'engager pour la proportionnelle

MONTRÉAL, le 8 avril 2015 - La publication d’un sondage CROP sur l’état de la démocratie québécoise et canadienne démontre que l’écrasante majorité de la population souhaite une réforme du mode de scrutin québécois. En effet, 70% des Québécoises et des Québécois sont favorables à l’adoption d’un mode de scrutin proportionnel.

« Ce coup de sonde prouve que l’Assemblée nationale fait face à une véritable crise de légitimité. Les gens ne se sentent plus servis par le système uninominal à un tour. Comment les blâmer, quand le Parti libéral du Québec peut faire élire 70 député.es avec l’appui de seulement 42% des électeurs ? Les gens sont de plus en plus nombreux à accorder leur confiance à un nouveau parti. Pourtant, notre mode de scrutin favorise toujours le bipartisme PQ-PLQ. Le Québec mérite une démocratie du 21e siècle qui ferait l’envie du reste de l’Amérique du Nord, pas un mode de scrutin désuet hérité de l’ère coloniale britannique. Dans un mode de scrutin proportionnel, aucun vote n’est perdu », déclare Manon Massé, députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques.

La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques somme les autres partis représentés à l’Assemblée nationale de respecter le choix des Québécois.es. Québec solidaire invite le PQ, le PLQ et la CAQ à s’engager à travailler ensemble vers une réforme du mode de scrutin, et ce, dès maintenant.

« Les autres partis font la girouette selon leurs résultats électoraux. Si ça va mal, ils appuient la proportionnelle. Si ça va bien, ils l’enlèvent de leur programme, comme l’a fait le Parti québécois avant les élections de 2012. À Québec solidaire, nous voulons un mode de scrutin qui représente la diversité de l’électorat québécois. Si l’amélioration de notre démocratie fait consensus, comment se fait-il que les autres partis à l’Assemblée nationale font la sourde oreille ? Je les mets au défi : faisons de l’élection provinciale de 2018 le premier scrutin où chaque voix compte », conclut Mme Massé.

Québec solidaire réclame un mode de scrutin mixe compensatoire depuis sa fondation, en 2006.

Sur le même thème : Démocratie

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...