Édition du 19 mars 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Transport en commun

Suggestions contre le 3ième lien

Hier soir j’assistais à Québec, avec 300 autres personnes, à un rassemblement de Québec solidaire contre le 3ième lien. Même si nous avons eu 3 conférences intéressantes et une période de questions animée, je suis resté sur mon appétit quant aux solutions à la congestion routière.

Personnellement, je crois qu’on n’en est plus aux demies mesures dans le domaine de la protection de l’environnement. Voici donc ici quelques suggestions énergiques pour réduire les problèmes de mobilité dans la région de Québec et particulièrement prévenir la construction de l’éléphant blanc que serait le 3ième lien.

Covoiturage

Le covoiturage apparaît comme la solution toute indiquée pour lutter contre la congestion. Toutefois, malgré certaines initiatives, comme entre autres, le travail du groupe Mobili-T et l’application Netlift, on en est toujours à la grande majorité à l’auto solo.

Je suggère donc d’établir une incitation financière de type bonus-malus pour accroître la proportion de gens se déplaçant à plusieurs dans leurs autos. Je laisse le soin à d’autres de déterminer comment ça pourrait fonctionner. Toutefois, le Parti Québécois a déjà proposé une subvention au covoiturage lors des dernières élections.

Un autre bonus serait de permettre aux covoitureurs d’utiliser les voies réservées au transport en commun. Cette possibilité permettrait de créer plus de voies réservées, entre autres sur certaines autoroutes.

Étalement urbain

L’étalement urbain est vraiment la plaie du développement dans la région de Québec. C’est un phénomène structurant et chaque nouvelle maison qui se construit en banlieue éloignée est là pour plus de 100 ans et handicape les possibilités de mobilité durable à long terme. Selon ce qu’on nous dit, les jeunes qui veulent s’installer dans la région trouvent trop cher l’achat d’un logis dans le territoire central de Québec et choisissent donc massivement la banlieue.

Je suggère donc qu’on accorde un incitatif financier significatif aux jeunes couples acceptant de s’installer en ville. De plus, je propose qu’on fasse une étude sur les coûts comparés du choix de la ville par rapport à celui de la banlieue éloignée. Cette dernière option provoque, la plupart du temps, l’achat d’une seconde voiture (coût de 8 000$/année) alors qu’en ville plusieurs peuvent même, avec les transports en commun et l’autopartage, se passer d’auto personnelle. À ce coût relatif à la possession de véhicules, il faut ajouter les coûts reliés à l’usage soit les déplacements soir et matin de la banlieue vers la ville. Finalement, le temps de déplacements est un autre facteur à considérer et qui pourrait être quantifié en argent dans cette étude. Si on considère tous les facteurs dans cette recherche, je suis persuadé que le bilan financier serait favorable à moyen terme pour le choix de la ville pour un jeune couple.

De plus, je suggère qu’on établisse un moratoire sur tout nouveau développement sur la rive sud considérant la congestion sur les ponts. Imaginez, si on en vient à perdre le pont de Québec...

Gratuité du transport en commun

Je ne suis pas le premier à proposer l’idée de rendre gratuit le transport en commun. Pourquoi ne pas commencer par éliminer les tarifs pour les étudiants et les travailleurs de l’Université Laval. Une initiative semblable a été mise en place avec succès à l’université de Sherbrooke.

Télétravail et étalement des heures de travail


Le télétravail est une initiative qui pourrait passer de la marginalité à la généralité pour les emplois de bureau. Pourquoi y a-t-il tant d’hésitations ?

En ce qui a trait aux heures de travail, il serait facile de les élargir et ainsi répartir la circulation routière sur une plus grande plage horaire.

Des solutions donc il y en a, reste à trouver le courage politique pour les mettre en application.

Pascal Grenier

Pascal Grenier

membre du groupe Simplicité volontaire de Québec

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Transport en commun

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...