Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Contre l’austérité

Un plan d'action audacieux adopté par les syndicats du Montréal métropolitain - Journée de perturbation contre l'austérité

MONTRÉAL, le 7 nov. 2014 - Le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN (CCMM- CSN) est déterminé à lutter avec force contre le plan libéral de démolition de l’État social. À l’occasion de l’assemblée générale mensuelle du CCMM-CSN, qui a eu lieu mercredi et jeudi de cette semaine, les délégué-es ont adopté un audacieux plan d’action et de mobilisation, comprenant la tenue d’une journée de perturbation, pour dénoncer les mesures d’austérité du gouvernement de Philippe Couillard. Le CCMM-CSN s’est donné pour mandat d’organiser une vaste campagne d’information afin que ses syndicats affiliés fassent de la lutte à l’austérité une priorité et prennent position en faveur de cette journée de perturbation à tenir au moment opportun.

Cet élément majeur fait partie d’une série de mesures qui ont été adoptées par les délégué-es de l’assemblée générale. Le plan d’action et de mobilisation du CCMM-CSN a pour objectifs d’outiller et de mettre en marche ses syndicats. On vise aussi à sensibiliser et à informer la population des impacts et des conséquences de l’entreprise de démantèlement de l’État, opérée par le gouvernement depuis son élection, en avril dernier.

« Depuis déjà plusieurs semaines, de nombreuses actions et manifestations ont été organisées par les syndicats et les groupes sociaux pour dénoncer les politiques destructrices du gouvernement Couillard. La résistance s’organise, la riposte est énergique ; nous devons contrer le projet libéral ! », insiste la présidente du CCMM-CSN, Dominique Daigneault. « Le gouvernement se trompe en se lançant aveuglément dans cette débâcle. C’est un champ de ruines qui nous attend au bout. L’austérité est un désastre pour l’économie, elle n’est pas génératrice de croissance », martèle la représentante syndicale.

Une fiscalité progressive

Le CCMM-CSN, à l’instar de la CSN et de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, estime qu’il y a des solutions pour renflouer les coffres de l’État, sans devoir s’attaquer à la classe moyenne et aux moins bien nantis. Une fiscalité progressive incluant notamment des mesures comme l’augmentation du nombre de paliers d’imposition des particuliers ou la réintroduction de la taxe sur le capital des banques permettrait d’aller chercher des sommes substantielles.

« Au cours des semaines et des mois à venir, nous serons dans la rue pour nous opposer à ce gouvernement sans-cœur. Nous sommes aussi déterminés qu’il est insensible, aussi décidés qu’il est rigide ! Nous n’accepterons pas de retourner dans la noirceur et n’abandonnerons pas notre idéal d’une société solidaire et juste pour toutes et tous !, a conclu la présidente du CCMM-CSN.

À propos du CCMM-CSN

Organisme régional affilié à la CSN, le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN regroupe plus de 100 000 membres des secteurs public et privé, répartis au sein de près de 400 syndicats à Montréal, à Laval et dans le Grand Nord du Québec.

SOURCE CONSEIL CENTRAL DU MONTREAL METROPOLITAIN (CCMM-CSN)

Sur le même thème : Contre l’austérité

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...