Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Un rapport sur l’état des résidences pour personnes âgées provoque l’effroi au Canada

Conditions d’hygiène épouvantables, négligences, médicaments périmés… Un rapport des forces canadiennes dépêchées en renfort dans cinq résidences de soins de longue durée de la province de l’Ontario en pleine crise du Covid-19 sème l’émoi et la consternation au Canada.

Tiré de Courrier international.

“C’est le rapport le plus dur que j’ai lu de toute ma vie. Il est choquant que cela puisse se produire au Canada.” Ces mots sont ceux du Premier ministre de l’État de l’Ontario, Doug Ford, en réaction à la publication d’un rapport de 23 pages sur le déploiement de ses troupes militaires dans cinq résidences pour personnes âgées de la région de Toronto.

“J’ai ressenti de la tristesse”, a de son côté déclaré le leader canadien, Justin Trudeau. “J’ai été choqué, j’ai été déçu, j’ai été fâché. Nous devons agir en tant que pays.”

Ce rapport décrit avec précision des scènes vues par les soldats : des résidences infestées de cafards, où des patients sont laissés dans des couches souillées. Des aînés criant à l’aide, parfois pendant des heures, sans intervention du personnel. Des résidents nourris de force par un personnel agressif utilisant des médicaments périmés, certains laissés des semaines sans bain. D’autres gisant sur le sol après une chute. Certains, ayant contracté le Covid-19, circulant à leur guise. En d’autres termes, résume le Globe and Mail, “de l’abus et de la négligence à grande échelle”.

Enquête publique exigée

“Justice sera rendue à ces résidents et à leurs familles”, a promis Doug Ford. “Déjà, note Le Devoir, le gouvernement ontarien a ouvert une enquête pour faire la lumière sur les allégations rapportées par l’armée.” Mais le National Post affirme que le Premier ministre doit aller plus loin :

“Il devrait appeler à une enquête publique sur l’état des établissements de soins de longue durée de l’Ontario. Aujourd’hui. Immédiatement.”

Une enquête du réseau national CBC indique que “seulement 9 des 626 résidences pour aînés de l’Ontario ont fait l’objet d’inspections détaillées l’an dernier”.

Le Premier ministre Ford a assuré qu’il allait “remuer ciel et terre pour réparer ce système, quoi qu’il en coûte”. Le Globe and Mail tranche :

“Si Doug Ford veut une réforme des soins de longue durée, qu’il se montre audacieux et résolu, et qu’il engage cette réforme.”

Le Toronto Star rappelle avoir longuement enquêté sur ces résidences en 2003, le gouvernement provincial d’alors ayant promis “une révolution”. “Qu’est-ce qui a changé depuis ?” Si peu, indique le quotidien : “Au fil des ans, nous avons publié des histoires qui révélaient un désintérêt systémique pour les personnes âgées.”

Au tour du Québec

La très grande majorité des 1 650 soldats canadiens déployés dans les résidences de soins de longue durée ontariennes et québécoises au plus fort de la crise du coronavirus ont été dépêchés dans la Belle Province où, signale Le Devoir, des “témoignages” similaires à ceux rapportés par l’armée “se bousculent dans les médias”, rappelant qu’une enquête a été ouverte au sujet de la mort suspecte de 51 résidents dans un établissement de la région de Montréal.

Le gouvernement québécois a décidé de rendre public un rapport des forces armées sur la situation dans les résidences pour aînés de la province.

Martin Gauthier

Journaliste au Courrier international.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...