Édition du 21 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Un rassemblement familial et un message de solidarité : « Nous sommes mobilisés plus que jamais ! » (SCFP)

VILLE DE SAGUENAY, QC, le 27 août 2021 - Des centaines de cols blancs et leur famille de la Ville de Saguenay se sont réunis Aux Jardins d’Alex et Jennie afin de réaffirmer leur solidarité envers leur comité de négociation. Les membres du syndicat SCFP 2466 ont voté pour la grève en juin dernier à plus de 96 %.

« Nous sommes mobilisés plus que jamais ! Les cols blancs travaillent dans l’ombre pour offrir des services importants aux citoyennes et citoyens. Nous n’accepterons pas de reculs dans nos conditions de travail et, malheureusement, c’est ce que propose la Ville. Nous exigeons et nous nous attendons à plus de respect ! », de dénoncer la présidente du syndicat, Stéphanie Cloutier.

Les parties retournent à la table de négociation à partir de la semaine prochaine. Le syndicat espère arriver à une entente de type gagnant-gagnant rapidement, car l’effet de pénurie de main-d’œuvre se fait ressentir. Historiquement, la Ville avait pourtant un grand pouvoir d’attraction auprès des salariés(es).

« Ce n’est plus le cas ! Les difficultés de recrutement et les problèmes de rétention de main-d’œuvre n’épargnent pas la Ville de Saguenay en tant qu’employeur. Certes, nous sommes inquiets pour nos conditions de travail, mais nous sommes aussi inquiets pour les services que reçoit la population », d’ajouter Stéphanie Cloutier.

En plus des moyens de pression, si les pourparlers n’avancent pas, le syndicat compte mettre la négociation de leur convention collective au cœur des enjeux qui seront débattus lors des élections municipales en novembre.

Si on n’était pas là...

La campagne des cols blancs de la Ville de Saguenay se déploie sous le slogan : Si on n’était pas là…Plusieurs services qu’offre la Ville seraient menacés si, en effet, les cols blancs n’étaient pas là.

« La campagne se poursuivra dans les prochains mois. Nous allons nous faire connaître et nous faire voir par différents moyens parce qu’ultimement, on veut être entendus à la table de négociation », de conclure la présidente du syndicat.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...