Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

À moins d'un changement d'attitude de la part des patrons, le Port de Montréal sera en grève illimitée dès lundi matin

À moins de changements d’ici là, commençant lundi, à 7h00 du matin, aucun débardeur du Port de Montréal n’effectuera plus aucun travail, autrement que pour respecter les services essentiels, notamment en ce qui a trait au transport des céréaliers.

Le tout fait suite à une des décisions de l’Association des Employeurs Maritimes (AEM), représentant les différents opérateurs de terminaux, dans le Port, de ne plus respecter non seulement les clauses portant sur le paiement des heures non-travaillées, telle que le stipulait l’ancienne convention collective, maintenant expirée, mais aussi de ne plus respecter les règles, jusqu’à là en place, concernant les horaires de travail.

***
La grève sera alors totale et illimitée. Dans un Nième geste de bonne volonté, le syndicat vient en même temps d’annoncer que : a) il demeurera disponible, tout au cours de la fin de semaine, pour reprendre les négociations et b) il a également annoncé ce qui suit : advenant que les patrons accepteraient de revenir en arrière sur l’ensemble des mesures unilatérales des derniers jours, alors le syndicat acceptera de son côté de surseoir à tous les moyens de pressions déjà en application et à venir.

Advenant bien sûr que les patrons s’entêteraient à maintenir ces mesures, alors la grève deviendra totale, telle que déjà annoncée.
Le message est donc on ne peut plus clair et la balle est désormais dans le camp de l’AEM.

Le préavis de grève a déjà été envoyé. Dans un bref communiqué émis sur la page Facebook du syndicat, soit la section locale 375 du SCFP (FTQ), il est notamment mentionné :
Ce préavis est devenu nécessaire en raison de la décision annoncée par l’AEM touchant la modification des horaires de travail des débardeurs ... Le 375 et ses membres sont forts et mobilisés comme jamais. L’AEM et ses compagnies maritimes doivent réaliser que le 375 ne cassera jamais.

***
L’an dernier, le syndicat et l’AEM s’étaient affrontés pendant plusieurs semaines, dans le cadre de débrayages qui s’étaient ultimement terminés aussi par le déclenchement d’une grève générale, à la suite de gestes très similaires à ce qui vient de se produire du côté des patrons. À la fin, une trêve de 6 mois avait été conclue, sauf que celle-ci n’aura finalement rien changé. Nous sommes à nouveau revenus au point de départ.

Ce qu’il importe en même temps de rappeler est combien il serait relativement facile de régler tout cela, si ce n’était pas de l’obstination des patrons à essayer de casser le syndicat à tout prix, puisqu’au fond c’est surtout de cela qu’il s’agit.
Le principal point d’achoppement, à la table de négociation, concerne non pas les salaires, mais tout le dossier de la conciliation travail-famille et conséquemment toute la question des horaires de travail. Il serait relativement facile de régler le tout, mais les patrons ne veulent pas.

Dans les faits, ils refusent de négocier de bonne foi et cela dure maintenant depuis plus de 2 ans, comme cela. Ils font exprès pour tout bloquer et demandent ensuite l’intervention de l’état. Cela n’a pas d’allure.

La sortie publique du ministre de l’Économie du Québec, Pierre Fitzgibbon, plus tôt ce matin, pour ajouter sa voix à ceux qui demandent une intervention du Fédéral (contre qui ?) n’a en même temps rien pour aider. Bien au contraire !
Nous, au PCQ, réaffirmons une fois de plus l’importance d’être solidaire de ce syndicat. Suivez nos suggestions et recommandations à ce propos ; cela viendra sous peu, également.

Solidarité avec les débardeurs du Port de Montréal !
***
Les messages de solidarité peuvent être envoyés à l’adresse suivante :
Section locale 375 du SCFP
7020, rue Notre-Dame, Montréal, Québec H1N 3L6
Tél : 514-255-8868.
Vous pouvez également vous rendre sur la page Facebook du syndicat et laisser également sur cette page votre message :
https://www.facebook.com/syndicat375.

Guy Roy

l’auteur est membre du collectif PCQ de Québec solidaire à Lévis.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...