Édition du 2 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Libre-échange

Accord sur le bois d'œuvre avec les États-Unis - Les membres du secteur de la forêt se mobilisent chez Unifor

DOLBEAU, QC, le 15 déc. 2016 - Les représentants des sections locales d’Unifor de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean se rencontrent aujourd’hui afin de faire notamment le point sur le marché du bois d’œuvre avec les États-Unis. « Après la plainte déposée par le lobby des producteurs américains le 25 novembre dernier, nous craignons l’imposition de droits pouvant atteindre jusqu’à 25 %, la situation nous préoccupe au plus haut point », a commenté le directeur québécois d’Unifor en marge de la rencontre.

Depuis des mois maintenant, le syndicat participe activement à la coalition mise sur pied dans le dossier du bois d’œuvre au Québec. Les représentants des entreprises forestières, des élus régionaux, des municipalités et des travailleurs font partie de cette coalition qui s’allie aussi aux représentants du gouvernement québécois.

Au sein d’Unifor, les actions se multiplient alors qu’une campagne est en cours d’élaboration. « Hier, nous nous sommes rencontrés à Toronto afin de jeter les bases d’une campagne de pression et de sensibilisation dans le dossier. Ce que nous voulons, ce sont des actions énergiques et pressantes afin de soutenir l’industrie et les travailleuses et travailleurs qui seront affectés lorsque des droits seront imposés. Nous examinons aussi d’autres stratégies afin de faire pression sur les Américains. En janvier, nous en saurons plus, mais il est clair que cette campagne sera l’une des priorités pour Unifor en 2017. Ce sont des milliers d’emplois et de communautés qui sont en jeu », a expliqué le dirigeant syndical.

Une lettre est sur le point d’être envoyée au premier ministre Justin Trudeau sur le sujet alors qu’une autre est en préparation de la part des sections locales d’Unifor du secteur de la forêt et de la transformation du bois. Ces correspondances reprennent essentiellement le texte d’une résolution d’urgence adoptée lors du congrès de la FTQ au début de décembre dernier afin de réclamer diverses actions des paliers de gouvernement dont :

- La mise en place d’un programme spécial d’assurance-emploi ;

- L’accès à des garanties de prêts pour les entreprises ;

- Une campagne de promotion du régime forestier québécois ;

- Un plan d’action pour contrer l’industrie américaine en faisant des démarches aux États-Unis ;

- Toute autre mesure requise.
 

Le texte complet de la résolution est disponible ici.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Sur le même thème : Libre-échange

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...