Édition du 11 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Assurance-chômage

Assurance-emploi : Des voix s'élèvent pour la création d'un programme 100% québécois

MONTRÉAL, le 23 août 2013 - Réunis à l’initiative du Conseil national des chômeurs (CNC), plus d’une trentaine de militants des milieux syndicaux, politiques et communautaires se sont entendus afin d’exiger la création d’un programme québécois d’assurance-chômage.

Souhaitant apporter leur contribution pour aller plus loin que la simple opposition aux effets dévastateurs de la réforme de l’assurance-emploi du gouvernement Harper, ils ont échangé sur différents scénarios alternatifs. « Comme il semble clair que nous ne réussirons pas à empêcher Ottawa de sabrer unilatéralement dans un programme auquel il ne contribue pas, il faut envisager d’autres solutions pour éviter le pire pour des milliers de chômeurs et des régions entières » a déclaré le porte-parole du Conseil national des chômeurs, Pierre Céré.

L’analyse des données disponibles sur le programme d’assurance-emploi indique qu’au cours des années précédant la crise de 2009, la portion québécoise de la caisse n’était pas déficitaire bien au contraire. Sur la période étudiée, soit celle de 2002 à 2008, les cotisations versées par les travailleurs et les employeurs du Québec ont non seulement suffi à payer les prestations qui ont été versées, mais elles ont participé aux surplus de la caisse dont le gouvernement fédéral s’est approprié sans vergogne. En effet, malgré 14 réductions successives du taux de cotisation entre 1994 et 2008, et au regard même des compressions imposées au régime d’assurance-emploi, le gouvernement fédéral a pigé quelque 57 milliards de dollars de surplus de la caisse d’assurance-emploi.

« Fort de ce constat, nous sommes rapidement arrivés à un consensus pour exiger le remplacement du programme actuel par la mise sur pied d’un programme québécois d’assurance-chômage qui corresponde à la réalité et aux besoins des travailleurs et des industries d’ici », a poursuivi Pierre Céré.
À l’aube des audiences de la Commission nationale d’examen sur l’assurance-emploi présidée par M. Gilles Duceppe et Mme Rita Dionne-Marsolais, le groupe souhaite pousser la réflexion pour mieux définir les paramètres d’un nouveau programme québécois, élargir le consensus et convaincre les commissaires d’en faire une recommandation au gouvernement Marois. « Au Québec, nous pouvons être les champions de l’innovation sociale pour autant qu’on s’en donne la peine. Nous l’avons fait avec le régime québécois d’assurance parentale, le réseau des services de garde, l’assurance-médicament, le retrait préventif et combien d’autres mesures. La fermeture complète du gouvernement Harper à nos revendications nous condamne à concevoir une réponse originale, un programme propre au Québec, mieux équilibré, plus sensé et qui protège mieux la population. C’est à cet exercice que nous convions le plus de groupes possibles, incluant des employeurs lourdement affectés par la réforme », a conclu Pierre Céré. Un comité de coordination pour un programme québécois d’assurance-chômage a été mis sur pied et se met au travail pour rassembler, convaincre et mobiliser afin que cet essentiel programme social voit le jour.

Les représentants des milieux politiques, syndicaux et communautaires présents à la rencontre venaient de divers horizons tels que le secteur manufacturier, la construction, les postes, le cinéma et la télévision, la santé et les services sociaux et de régions comme le Bas-St-Laurent, la Gaspésie, Charlevoix, Québec, la Montérégie, l’Abitibi-Témiscamingue, l’Estrie, Montréal.

Conseil national des chômeurs et chômeuses

Le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) est l’expression et la force organisées du rassemblement de groupes oeuvrant à la défense et à la promotion des droits des chômeurs et chômeuses, et plus largement des travailleurs et travailleuses avec ou sans emploi. Le fondement de son activité et de son action vise la mise en place d’un régime d’assurance-chômage juste et d’accès universel, assurant à chacun et à chacune respect et dignité par l’obtention d’un revenu de remplacement lors d’une période de chômage.

Le Conseil national des chômeurs et chômeuses croit aux valeurs essentielles du partage et de la solidarité. En ce sens, il considère que les biens et les richesses produits par la société doivent être mis au service de la communauté, assurant à chacun et à chacune une vie reposant, entre autres, sur un accès inaliénable aux soins de santé, à l’éducation et au logement, et sur le droit au travail.

Le Conseil national des chômeurs et chômeuses croit que le bon fonctionnement de notre société doit s’appuyer sur une vision du développement durable, respectueux de ses populations et de l’environnement, et articulé dans son ensemble, et dans toutes ses sphères, sur la démocratie et le respect des différences.

Le Conseil national des chômeurs et chômeuses est un réseau autonome d’action, d’éducation et de sensibilisation qui repose sur la volonté commune de groupes autonomes. Indépendant, tout comme ses groupes membres, de toute idéologie, organisation, parti politique ou lieu de pouvoir institutionnel, le Conseil national des chômeurs et chômeuses est libre de ses choix. Sa cause est celle de la justice et de l’équité ; ses valeurs sont celles de la démocratie, du partage et de la solidarité ; sa volonté est imperturbable.

Le Conseil national des chômeurs et chômeuses s’inscrit donc dans un projet de transformation sociale. En ce sens, il tissera des liens et développera des alliances, se voulant les plus larges possibles, avec d’autres acteurs de la société, dans une perspective de solidarité internationale aussi, qui recherchent les mêmes fins.

http://www.lecnc.com

Sur le même thème : Assurance-chômage

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...