Édition du 23 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Assurance-chômage

Assurance-emploi - La coalition régionale contre la réforme de l'assurance-emploi Mauricie et Centre-du-Québec propose des solutions concrètes !

DRUMMONDVILLE, QC, le 23 sept. 2013 - La coalition régionale contre la réforme du régime de l’assurance-emploi, lors de son passage devant la Commission nationale d’examen sur l’assurance-emploi, a présenté plusieurs propositions visant l’amélioration du régime. Les organismes composant la Coalition régionale ont déposé tour à tour des mémoires contenant des solutions concrètes afin que le régime retrouve sa vocation d’origine et protège efficacement les travailleuses et les travailleurs victimes du chômage.

Cette Commission a été mise sur pied dans le sillage de la réforme de l’assurance-emploi du gouvernement Harper qui a été décriée par une large coalition de syndicats et d’organismes. Cette réforme accentuera l’insécurité et la précarité du marché du travail, en plus de frapper de plein fouet certaines industries.

Une réforme qui aggrave le problème


Au fil des ans, les règles d’admissibilité à l’assurance-emploi ont considérablement durci, la durée des prestations diminuée et le taux de remplacement du revenu abaissé. Résultat : de moins en moins de chômeuses et de chômeurs y sont admissibles, et lorsqu’ils y ont droit, c’est pour une durée plus courte et pour des montants réduits. « De plus, en complexifiant le mécanisme d’appel et en diminuant les délais de contestation, le gouvernement a délibérément choisi de décourager les travailleuses et les travailleurs qui souhaitent se faire entendre et faire respecter leurs droits », de souligner Jonathan Lamontagne du Regroupement de défense des droits sociaux de Drummondville (RDDS).

Alors qu’en 1989, 83,8 % des chômeuses et des chômeurs avaient accès à des prestations régulières, ce taux est passé à 43,9 % en 1997, soit une baisse de 39,9 points de pourcentage. Depuis cette période, la couverture n’est pas allée en s’améliorant. En 2011, le pourcentage des personnes admissibles est passé à 41,3 %, atteignant ainsi son plus bas niveau depuis la fin des années 1990.

« Loin de corriger la situation, la réforme des conservateurs va accentuer le problème. La création de trois catégories de prestataires et les obligations différentes de recherche d’emploi, en vertu d’une nouvelle définition de l’emploi convenable, limiteront encore plus l’accès aux prestations ainsi que leur durée pour des milliers de personnes », de souligner François Choquette du Nouveau Parti démocratique (NPD).

Des changements qui s’imposent


La Coalition demande au gouvernement d’apporter plusieurs changements à l’assurance-emploi pour mieux protéger les personnes en situation de chômage. Loraine Dugas, première vice-présidente au Conseil central du Cœur du Québec (CSN), en a résumé quelques-uns : « Afin d’augmenter la couverture du régime et de mieux protéger celles et ceux qui occupent un emploi à temps partiel, une norme d’admissibilité unique et universelle de 13 semaines d’emploi assurable doit être adoptée. De plus, à la suite de la diminution de la durée des prestations, le nombre de chômeuses et de chômeurs laissés sans protection en raison de l’épuisement de leurs prestations a augmenté de manière significative. Pour mieux les protéger, la période de prestations doit revenir à un maximum de 50 semaines », a-t-elle expliqué.

Dans les années antérieures, malgré de vastes oppositions, le gouvernement a notamment cessé de participer financièrement au régime et il est même allé plus loin en créant un nouveau Compte des opérations de l’assurance-emploi sans transférer la somme de 57 milliards de dollars que contenait l’ancien Compte d’assurance-emploi. Les aberrations du genre ont assez duré et il est grand temps que le gouvernement fédéral cesse le saccage du programme d’assurance-emploi pour reprendre la bonne voie, et ce, afin de bonifier le régime qui doit toujours viser une meilleure protection des travailleuses et des travailleurs victimes du chômage.

Sur le même thème : Assurance-chômage

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...