Édition du 7 avril 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections québécoises 2012

Bilan de campagne : Québec solidaire se démarque par le ton de sa campagne et ses propositions audacieuses

MONTRÉAL, le 3 sept. 2012 - Au terme d’une campagne électorale animée, Québec solidaire se réjouit d’avoir atteint ses objectifs. Plutôt que de perdre des énergies précieuses en attaques à leurs adversaires, les Solidaires ont mis de l’avant des positions audacieuses pour réduire les inégalités sociales, pour arrimer écologie et économie et pour faire du Québec un pays ; des thématiques peu abordées par les partis traditionnels.

« Nous voulions faire connaître le parti et nous y avons réussi au-delà de nos espérances : nous avons été plus vus et entendus que jamais. Ceux et celles qui nous ont découvert ont remarqué nos propositions et non des erreurs, des réajustements de positions ou des scandales. Nous nous sommes démarqués par la clarté de nos engagements et la singularité de notre ton » s’enthousiasme Manon Massé, candidate de Québec solidaire dans Sainte-Marie Saint-Jacques.

« Nous avons vu notre nombre de membres exploser : nous sommes près de 13000 alors que nous comptions 7 000 membres en janvier dernier. Nos associations et nos candidats-es ont mené des campagnes de terrain enthousiaste avec des milliers de bénévoles. J’en suis très fière » se réjouit Françoise David, candidate de Québec solidaire dans Gouin.

« Nous avons aussi amassé beaucoup de dons et réalisé une campagne de financement d’une ampleur sans précédent, tout en véhiculant un message porteur d’espoir. Nous ne sommes jamais tombé dans les attaques personnelles ou les chicanes aigries qui sont trop souvent le lot des campagnes électorales » poursuit-elle.

« Québec solidaire a mis de l’avant des propositions audacieuses : de notre Plan Vert à la bonification des retraites en passant par la gratuité scolaire, la protection de nos ressources, l’adoption d’une politique du livre et un revenu minimum garanti, la population du Québec a pris connaissance de propositions que nous sommes les seuls à porter. La prestation de Françoise David au débat des chefs, un rassemblement de 1500 personnes pour la souveraineté dans Hochelaga-Maisonneuve et la reconnaissance par les groupes écologistes que nos propositions en environnement sont les plus judicieuses, constituent de grands moments de notre campagne » souligne Amir Khadir, candidat dans Mercier.

« La population québécoise est désormais prête à envoyer une équipe de députés-es solidaires à l’assemblée nationale. Les Québécois-es peuvent compter sur nous pour nous tenir toujours debout. Nous formerons un groupe parlementaire responsable et travaillant pour le bien commun » ajoute-t-il. "Nous nous sommes démarqués par la cohérence du projet que nous portons, la clarté de nos engagements et la singularité de notre ton. Notre authenticité à redonné à plusieurs QuébécoisEs le goût de croire en la politique", conclut André Fontecilla, candidat dans Laurier-Dorion.

Sur le même thème : Élections québécoises 2012

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...