Édition du 11 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Campagne de vaccination - Québec solidaire propose une « pause-vaccin » de 4 heures pour tous

MONTRÉAL, le 11 avril 2021 - Alors que la campagne de vaccination rejoint progressivement la population active sur le marché du travail, Québec solidaire demande au gouvernement d’agir pour accorder quatre heures de congé payé à tous les travailleurs et travailleuses afin de se faire vacciner contre la COVID-19.

« En temps d’élection, les employeurs ont déjà l’obligation de libérer leurs employés pour faire leur devoir citoyen. En temps de vaccination, la même logique devrait s’appliquer ! Le ministre Dubé n’arrête pas de répéter qu’on doit prendre la plage de vaccination qui nous est offerte sans rouspéter, mais ce n’est pas tout le monde qui a cette flexibilité au travail. Le gouvernement doit exiger que les employeurs fassent leur part », déclare Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de Québec solidaire.

Cette exigence pour les employeurs pourrait être imposée par décret ou en amendant rapidement la Loi des normes du travail. Si la campagne de vaccination devient récurrente, la mesure devrait l’être également.

Selon des informations reçues par Québec solidaire, des membres du personnel de la fonction publique ont reçu la semaine dernière un courriel de leur employeur les invitant à se faire vacciner sur leurs heures personnelles ou en prenant un congé maladie. Malheureusement, cette façon de faire pourrait nuire au succès de la campagne de vaccination, alors que le gouvernement lui-même exige disponibilité et flexibilité de la part de la population.

« Ce n’est pas tout le monde qui en aura besoin, mais ça peut faire toute la différence pour certains ! S’absenter du travail est difficile pour bon nombre de Québécois et de Québécoises, perdre une partie de son revenu aussi, particulièrement pour ceux et celles qui n’ont pas de sécurité d’emploi. Le gouvernement ne doit pas laisser de tels obstacles ralentir la campagne de vaccination. L’accès au vaccin doit être égal pour tous et toutes, peu importe l’emploi, et offrir une pause-vaccin de quelques heures à tout le monde est un pas dans cette direction ! » affirme le député de Gouin.

Plusieurs entreprises ont déjà annoncé leur intention de le faire, notamment Bureau en gros et la Banque de Montréal, qui offriront 3 heures de congé aux salariés et salariées qui souhaitent se faire vacciner. La Saskatchewan et l’État de New York ont pour leur part prévu des amendements législatifs afin de permettre aux travailleurs et travailleuses d’aller se faire vacciner sans soucis.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...