Édition du 10 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Déclenchement de grève imminent pour des milliers d’uqamiens

L’Association des étudiants en géographie de l’Université de Montréal vient de donner le coup d’envoi à la réalisation d’une grève générale illimitée. Ce vote, qui s’est tenu vers 18h, a permis d’atteindre le plancher de grève générale illimitée nécessaire au déclenchement de la grève pour les quelques 20 210 étudiants, répartis sur 5 campus différents, ayant un mandat de grève générale illimité à la session d’hiver 2012.

À l’UQAM, des cris de joie de la part des associations étudiantes se sont faits entendre à l’annonce de l’atteinte du plancher de grève. Des assemblées de déclenchement sont prévues pour quelques associations au début de la semaine prochaine. « Nous aurons une assemblée de déclenchement le 13 février prochain et selon la décision prise par les membres, on débuterait la grève le 14 février à minuit », explique Samuel Ragot, coordonnateur général de l’Association facultaire étudiante de science politique et de droit (AFESPED).

Immédiatement, la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) a annoncé une conférence de presse mardi prochain, pour officialiser le début de la grève. « Nous sommes très enthousiastes et gonflés à bloc », a commenté Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de la CLASSE. Cependant, il n’a pas voulu donner plus de détails quant au plan d’action de la Coalition.

L’AFESPED et l’Association facultaire des étudiants en arts tiendront leurs assemblées générales de déclenchement lundi, le 13 février. L’Association facultaire des étudiants en langues et communication et celle des étudiants en sciences humaines feront battre les coeurs de leurs membres le lendemain, jour de la Saint-Valentin, avec leurs votes de grève.

L’Association des étudiants en sciences de l’éducation a annoncé hier que son assemblée se tiendrait jeudi le 23 février. De son côté, l’Association des étudiants du secteur des sciences prévoit tenir son assemblée générale de grève dans les deux prochaines semaines, alors que l’Association étudiantes de l’École des sciences de la gestion n’a pas encore annoncé ses intentions.

Ailleurs au Québec, plus de 60 000 autres étudiants seront consultés au cours des prochaines semaines afin de déterminer s’ils se joindront ou non au mouvement de grève.
La rentrée parlementaire, le 14 février, promet d’être perturbée avec une manifestation à Québec.

Article tiré de la version électronique du Montréal Camus du 9 février 2012

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...