Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections québécoises 2022

Des engagements électoraux en faveur de la santé mentale

MONTRÉAL, le 8 sept. 2022 - La Coalition communautaire en santé mentale réunissait hier matin à la Maison du développement durable quatre candidat·e·s des cinq partis conviés à participer à un débat sur la santé mentale. Avec Varda Étienne à l’animation, étaient en présence Andrée-Anne Bouvette-Turcot, candidate dans Taillon pour le Parti Québécois, Lionel Carmant, candidat dans Taillon pour la Coalition Avenir Québec, Mélissa Généreux, candidate dans Saint-François pour Québec solidaire, et Byanca Jeune, candidate de Pointe-Aux-Trembles pour le Parti libéral du Québec.

La Coalition communautaire en santé mentale - composée de quinze organisations et regroupements provinciaux en santé mentale - a organisé le débat pour entendre les positions des différents partis en matière de santé mentale et susciter des engagements de leur part. « La santé mentale doit faire partie des priorités et s’imposer comme un enjeu incontournable de la campagne électorale, soutient Anne-Marie Boucher, co-porte-parole de la Coalition, responsable aux communications et co-responsable à l’action socio-politique du Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ), et nous sommes satisfait·e·s que les candidat·e·s aient pris des engagements clairs pour améliorer la situation en s’attaquant à la racine des problèmes ».

Agir à la source des problèmes

Conformément aux positions portées par la Coalition dans le cadre des élections, les partis se sont prononcés sur l’importance d’améliorer les conditions de vie de la population afin d’agir sur la santé mentale. « On est agréablement surpris·e·s de voir que les candidat·e·s sortent du discours portant uniquement sur les services et l’accès aux soins spécialisés et qu’ils défendent l’importance d’agir en prévention et en promotion, notamment en s’attaquant aux inégalités sociales », explique Christina Charron St-Pierre, co-porte-parole de la Coalition et directrice du Réseau communautaire en santé mentale (COSME).

Le milieu communautaire : une expertise à soutenir !

La Coalition se réjouit également de constater que l’expertise du milieu communautaire est reconnue par les candidat·e·s en présence. « Le milieu communautaire est perçu comme un maillon essentiel de la société en étant le mieux placé pour reconnaître les besoins de la population et y répondre, explique Christina Charron St-Pierre, Dans le contexte où les organismes communautaires sont sous-financés, nous sommes réjoui·e·s de constater que les candidat·e·s prennent des engagements clairs pour rehausser notre financement à la mission ».

Pour la suite, la Coalition talonnera les partis sur les engagements pris au cours du prochain mandat pour s’assurer de la réalisation des promesses sur le terrain. « Nous espérons qu’avec les engagements de rehaussement du financement à la mission, nos groupes seront à même de réaliser leur mission tout en offrant des salaires décents aux personnes y travaillant », conclut Anne-Marie Boucher.

La Coalition invite la population à visionner le débat afin de découvrir les positions des partis en matière de santé mentale et nourrir sa réflexion en cette période électorale.

Lien connexe

Le débat : https://www.facebook.com/mouvementsmq/videos/1211392312973686

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Élections québécoises 2022

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...