Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections québécoises 2022

2e Assemblée parlementaire québécoise paritaire : l’occasion à saisir de passer à l’histoire pour de bon !

Québec, mardi, 4 octobre 2022 – À l’issue du scrutin d’hier, la directrice générale du Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD), Esther Lapointe, s’est réjouie du fait que l’Assemblée nationale a atteint un nouveau record d’élues avec un taux de féminisation dorénavant de 46,4 % (58/125), ce qui correspond à une augmentation de 4 points de pourcentage par rapport à l’élection de 2018 (42,4 %).

«  Cette 2e Assemblée parlementaire québécoise paritaire est une occasion qu’il nous faut saisir afin d’assurer et pérenniser la parité des candidatures au sein des partis politiques ainsi qu’au Conseil des ministres et ce, tout au long du mandat, par l’adoption d’une loi sur la parité. Puisqu’il s’agit ici de nominations, le Conseil des ministres doit être composé de 50 % de femmes. En 2022, il est grand temps de
légiférer pour obtenir la parité pour de bon !
 », d’affirmer Esther Lapointe.
Relance post-pandémie : les femmes doivent faire partie de la solution
Les femmes ont subi de plein fouet les effets pervers de la pandémie qui ont accentué les inégalités femmes-hommes. Les femmes doivent désormais être associées à part entière à tous les chantiers stratégiques pour assurer l’avenir du Québec.

Les femmes doivent participer à l’élaboration des politiques et des plans d’action à tous les paliers de décisions. Il est impératif que les femmes élues dirigent des ministères stratégiques avec des portefeuilles importants afin de pallier les effets pervers de la pandémie. « Nous n’en attendons pas moins du prochain
Conseil des ministres », de dire Esther Lapointe.

Le GFPD profite de l’occasion pour féliciter toutes les candidates et les élues dans le cadre de cette campagne, dont la première femme innue à faire son entrée à l’Assemblée nationale, Madame Kateri Champagne Jourdain. « Chacune à leur manière, elles ont su et sauront faire une différence dans lenquotidien de toutes et tous par leurs compétences, leurs expériences diversifiées et leur engagement ainsi
que dans l’édification d’un Québec plus juste, plus équitable et plus diversifié », de conclure Esther Lapointe.

Source : Nathalie Lavoie, analyste politique et affaires publiques, GFPD

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Élections québécoises 2022

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...