Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Déversements d'eaux usées - La Fondation Rivières rend public le triste palmarès des municipalités

MONTRÉAL, le 28 oct. 2020 - Suite à la diffusion le 28 septembre dernier de sa carte interactive sur les déversements d’eaux usées, la Fondation Rivières rend maintenant publique la liste des 50 municipalités qui se démarquent quant au nombre de déversements en 2019.

La carte interactive a permis de constater que 60 660 déversements avaient eu lieu en 2019 dans l’ensemble de la province et de voir leur répartition par municipalité. Basé sur le nombre de déversements et sur l’indice d’intensité, le palmarès présenté aujourd’hui permet maintenant de comparer les performances des municipalités entre elles. Le palmarès présente la liste des 50 municipalités en quatre portraits distincts selon : 1) le nombre de déversements, 2) l’indice d’intensité des déversements, 3) l’indice d’intensité des déversements par habitant et 4) classement des 10 plus grandes villes.

Pourquoi parler d’intensité des déversements ?

Il est très difficile de mesurer la quantité d’eaux usées qui s’échappe dans les rivières en cas de déversement puisque ces données n’existent pas. Par contre, on connaît la taille de chacun des ouvrages qui déborde. On sait également que plus un ouvrage est grand, plus le volume d’eaux usées rejetées en cas de déversement peut être élevé. C’est pourquoi la Fondation Rivière a développé l’indice d’intensité qui tient compte du débit de conception de la station d’épuration, de la taille de l’ouvrage où a lieu le déversement et de la durée de chacun des déversements.

Pourquoi diviser les données par le nombre d’habitants ?

On peut présumer qu’un déversement d’eaux usées à Montréal soit par exemple plus important qu’un déversement dans une petite municipalité comme La Pocatière, tout simplement parce que c’est une plus grande ville. Comment comparer les villes entre elles ? En normalisant les données par le nombre d’habitants de chaque municipalité. Ce faisant, on peut comparer avec plus de justesse les municipalités les unes par rapport aux autres.

« L’idée derrière ce palmarès n’est pas de pointer du doigt certaines villes, mais surtout de signifier aux gouvernements les endroits où il faut agir en urgence. Actuellement aucune analyse des priorités d’investissement n’est effectuée. L’argent est injecté de manière aléatoire sans planification territoriale. Pourtant, si on souhaite apporter une solution au problème, on doit réaliser les travaux en fonction des enjeux prioritaires par bassin versant. C’est le diagnostic que la carte et le palmarès nous permettent de faire aujourd’hui. » - André Bélanger, directeur général de la Fondation Rivières.

Listes des 50 premières municipalités au Québec

Les municipalités coiffées d’un astérisque regroupent plusieurs municipalités qui sont desservies par un même système d’assainissement. Consultez la section À propos pour toute question concernant la méthodologie utilisée dans la Carte des déversements d’eaux usées au Québec.

Les 50 premières municipalités selon le nombre de déversements

Les 50 premières municipalités selon l’indice d’intensité des déversements

Les 50 premières municipalités selon l’indice d’intensité des déversements par habitant

Liste des 10 villes principales selon l’indice d’intensité par habitant

Liste des municipalités desservies par le même réseau d’assainissement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...