Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections québécoises 2012

Élire Manon Massé serait un « immense service » pour les minorités sexuelles, selon Amir Khadir

PC | Par Mélanie Marquis, La Presse Canadienne
Publication : 18/08/2012

MONTRÉAL - Il est grand temps que l’Assemblée nationale accueille une députée qui n’a pas peur de s’attaquer aux tabous reliés à l’orientation et à l’identité sexuelles, a plaidé Amir Khadir, samedi.

Flanqué de sa candidate Manon Massé, dont la moustache a fait l’objet de nombreuses railleries, le co-chef de Québec solidaire (QS) a livré un plaidoyer sur la nécessité de s’ouvrir aux différences, et ce, surtout dans le milieu politique, où l’apparence des candidats est scrutée à la loupe.

« J’avais encore beaucoup de difficulté à comprendre — pas à accepter, mais à comprendre — l’insistance de Manon (...) à garder sa moustache », a exposé Amir Khadir lors d’un point de presse.

« Puis, pendant quelques secondes, j’ai pensé : ‘Manon va aller à l’Assemblée nationale (...) avec cette moustache. Quel service elle va rendre à tous ceux qui veulent sortir des conventions ! Quel service », a-t-il lancé devant une trentaine de personnes qui s’étaient réunies pour assister à l’allocution, derrière la station de métro Beaudry.

La candidate, qui s’est dite « très touchée » par les propos du député de Mercier, a signalé qu’elle faisait fi des quolibets et autres moqueries pour le bien de sa communauté et pour celui de la formation politique dont elle a été la toute première candidate, en 2006.

« Tout me monde me dit : ‘En politique, tout tourne autour de l’image, tu ne gagneras pas parce que tu portes une moustache’. Je leur réponds que je vais gagner, parce que (...) Québec solidaire est là pour se tenir debout et défendre ces gens. Alors je suis là pour mon monde. »

Après avoir présenté les grandes lignes des mesures que QS voudrait mettre de l’avant pour défendre les droits des minorités sexuelles, Amir Khadir a tenu à saluer le courage et l’audace de la candidate qui se présente dans Sainte-Marie-Saint-Jacques, circonscription qui comprend le Village gai de Montréal.

La formation politique a pris l’engagement d’établir une stratégie nationale de lutte contre l’homophobie, l’hétérosexisme et la transphobie en s’inspirant des recommandations de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec.

Québec solidaire propose des investissements de 350 millions $ sur cinq ans pour soutenir les organismes communautaires et les établissements scolaires dans cette lutte, qui est chère aux yeux de Manon Massé.

« En tant que lesbienne et, en quelque sorte, de transgenre, c’est une problématique qui est très importante pour moi », a-t-elle fait valoir.

Manon Massé se présente pour une quatrième fois sous la bannière de QS dans Sainte-Marie-Saint-Jacques. Lors des dernières élections générales, en 2008, elle était arrivée en troisième position après avoir obtenu 15,4 pour cent des voix. Le péquiste Martin Lemay l’avait emporté avec 46,6 pour cent des suffrages, devant le libéral Éric Prud’Homme, lequel avait obtenu la faveur de 28,2 pour cent des électeurs.

M. Lemay n’est pas candidat à la députation en 2012. C’est l’écologiste Daniel Breton qui se présente pour le Parti québécois pour les élections du 4 septembre.

Sur le même thème : Élections québécoises 2012

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...