Édition du 20 février 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Garderies

Enfants à besoins particuliers : une crise humanitaire dans nos CPE

MONTRÉAL, le 23 mars 2023 - Le SQEES-FTQ dénonce l’inaction du gouvernement caquiste dans le dossier des enfants à besoins particuliers.

Un cri du coeur collectif

Radio-Canada soulignait récemment la difficulté pour les enfants à besoins particuliers d’accéder à tous les services auxquels ils ont droit en services éducatifs à la petite enfance, ainsi que les dilemmes auxquels font face les organismes qui les desservent. Un manque de financement chronique, couplé à l’épuisement des organismes et des travailleuses qui se dédient à ces enfants engendrent une crise sans précédent : des enfants parmi les plus vulnérables du Québec sont privés d’un soutien essentiel. Le SQEES-FTQ a contribué à un rapport paritaire concluant l’urgence d’agir et offrant de nombreuses pistes de solutions. La CAQ, non satisfaite des experts qui se sont penchés sur la situation des enfants à besoins particuliers, a même dépensé l’argent des contribuables pour le rapport d’une firme privée.

Un gouvernement qui fait la sourde oreille

La responsable des négociations nationales en petite enfance du SQEES-FTQ, Marie-Claude St-Pierre, dénonce l’incohérence du gouvernement :

« C’est complètement aberrant que le ministère de la famille ait commandé un rapport a une firme externe, qui a coûté 85000$ aux contribuables, alors que les solutions, ce sont les éducatrices qui l’ont et que nous avons travaillé fort à la table de consultation pour en arriver à des recommandations somme toute semblables, mais plus détaillées et à coût nul. Il est plus que temps que le MFA se retrousse les manches et applique nos solutions. La santé du personnel éducateur et des enfants en dépend. »

Un sous-financement irresponsable

Pourtant, la CAQ continue de faire la sourde oreille et n’a pas augmenté d’une cent l’aide aux enfants à besoins particuliers dans le budget 2023-2024. Marie-Claude St-Pierre conclut : « En refusant d’augmenter le budget alloué aux centres de la petite enfance (CPE) pour les enfants à besoins particuliers, le gouvernement joue à la roulette russe avec l’avenir de nos enfants les plus vulnérables. »

Quand on sait que la petite enfance est l’un des moments les plus critiques dans le développement humain, l’inaction de la CAQ est incompréhensible.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Garderies

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...