Édition du 6 décembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Syndicalisme

Équité salariale - La Fédération des professionnèles (CSN) s'entend avec le gouvernement

MONTRÉAL, le 14 févr. 2013 - La Fédération des professionnèles, affiliée à la CSN, s’entend avec le gouvernement sur des plaintes concernant le maintien de l’équité salariale déposées en 2010. L’entente, signée ce matin par la fédération et le Conseil du trésor, entraînera d’importantes bonifications salariales pour divers titres d’emploi occupés majoritairement par des femmes et visés par ces demandes de redressement.

Ainsi, le salaire des psychologues œuvrant dans le réseau de la santé et des services sociaux sera bonifié de 4 % rétroactivement au 31 décembre 2007 et de 4,92 % à compter du 1er janvier 2011. Celui des archivistes médicaux sera augmenté de près de 5 % à partir du 30 juin 2008. Pour d’autres titres d’emploi, comme conseiller en génétique et thérapeute par l’art, les travailleuses et les travailleurs recevront également une augmentation salariale.

De leur côté, les physiothérapeutes auront une avance temporaire correspondant à 5 % de leur salaire, puisque leurs plaintes concernant le maintien de l’équité salariale ne sont pas complètement réglées par l’entente signée aujourd’hui. Les technologues spécialisés en radiologie, en médecine nucléaire, en radiodiagnostic et en radio-oncologie se prévaudront également d’une avance temporaire de 2 %. Différents mécanismes, prévus à l’entente, permettront aux organisations syndicales et patronales de se pencher au cours des prochaines semaines sur les spécificités de ces titres d’emploi.

« Nous sommes très heureux de constater que les femmes travaillant dans le secteur public puissent avoir droit à une rémunération équivalente à celle de leurs collègues masculins, déclare Michel Tremblay, président de la Fédération des professionnèles (CSN). Nous avons aujourd’hui la preuve que la Loi sur l’équité salariale, pour laquelle la CSN s’est battue pendant de longues années, remplit son rôle, à savoir la pleine reconnaissance salariale pour les femmes. La Fédération des professionnèles entend suivre de près les travaux de la Commission de l’équité salariale afin que l’évolution des salaires dans le secteur public corresponde à l’esprit de la loi. »

La Fédération des professionnèles (CSN) représente 6 000 techniciennes, techniciens et professionnel-les du réseau de la santé et des services sociaux présents dans tous les types d’établissement du réseau (centres de santé et de services sociaux, centres hospitaliers universitaires, centres hospitaliers psychiatriques, agences de santé et de services sociaux, centres jeunesse et centres de réadaptation). Le néologisme "professionnèles" dans l’appellation de la fédération inclut les femmes et les hommes. La fédération privilégie un modèle de rédaction non sexiste.

Sur le même thème : Féminisme

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...