Édition du 20 août 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Nucléaire

Gentilly-2 : Lettre ouverte au Maire Richard

À l’audience de la commission canadienne de sûreté nucléaire du 14 avril, j’ai montré aux commissaires, aux représentants d’Hydro-Québec et à tous les participants un sac comprenant une vingtaine de livres et revues et 5 DVD sur les vrais dessous du nucléaire que j’avais commandés au Réseau français « Sortir du nucléaire » au coût d’environ 500 $.

J’ai proposé à la Commission et à Hydro-Québec d’offrir une petite subvention aux bibliothèques de la région pour qu’elles fassent l’acquisition de toute cette documentation afin de bien informer les citoyens. Cela compenserait largement la publicité insidieuse et subtilement démagogique qu’Hydro-Québec distribue occasionnellement dans quelques municipalités autour de Gentilly-2 pour « vendre » son projet de reconstruction. Cette documentation française très bien illustrée et accessible au commun des mortels permettrait aux citoyens de sortir de l’ornière de désinformation creusée par les marchands du temple nucléaire et de mieux comprendre pourquoi le lobby nucléaire, comprenant Hydro-Québec, préfère maintenir le couvercle d’opacité sur la marmite radioactive à G-2. Les vrais faits y sont largement expliqués contrairement au dernier rapport de la CCSN qui insinue « joyeusement » que tout est bien beau ici. Le slogan « Le nucléaire au Canada est sans danger » répété une trentaine de fois dans ce rapport, comme si on voulait nous le rentrer de force dans la tête, me paraît totalement déplacé dans un débat objectif d’une société démocratique.

Curieusement, Monsieur Richard, vulgarisateur en titre, vous déclariez un peu plus tard, que vous teniez beaucoup à ce que les citoyens soient très bien informés sur les tenants et aboutissants de ce dossier très complexe. Alors, voilà la bonne occasion que je vous offre : pouvez-vous être le premier maire à débourser un petit 500 $ pour que le réseau des bibliothèques de Bécancour fasse l’acquisition des documents et ainsi faire la promotion, dans votre paroisse, d’une information rigoureuse et de qualité qui fait contrepoids à la promotion du nucléaire sous couvert de science que nous imposent l’industrie nucléaire et son organisme de promotion-régulation que constitue la CCSN.

Pour vous inciter à réfléchir à mon offre, vous pourriez consulter le site http://boutique.sortirdunucléaire.org/. Vous y trouverez la description détaillée de la documentation.

Si votre souci remarquable de bien informer vos concitoyens se confirme, pourriez-vous solliciter vos collaborateurs des chambres de commerce, pour soutenir financièrement l’extension de ce projet à toutes les bibliothèques publiques du Québec comprenant celles des cégeps et universités. 40 / 50 milles $ investis dans la véritable information ne devraient pas trop gruger le budget pro-forma d’H-Q pour son projet de 4 à 5 milliards que risque de coûter ce qui est l’équivalent d’un Gentilly-3.

Ma proposition est d’autant plus pertinente que la CCSN vient d’annoncer la création d’un groupe de travail opérationnel afin d’évaluer les répercussions opérationnelles, techniques et réglementaires de l’événement nucléaire du 11 mars 2011 au Japon sur les centrales nucléaires canadiennes. Les citoyens ont le droit urgent de connaître toute la vérité sur le nucléaire.

Philippe Giroul

Trois-Rivières, le 21 avril 2011

Sur le même thème : Nucléaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...