Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Poésie

Harragas* ( Les migrants )

Maintes fois, ils interrogent l’horizon
Maintes fois, ils convoitent l’Occident

Devant eux, flots rugissants

Vents puissants
Regards hagards
Visages blafards

Partir, effacer le passé
Par une nuit avancée

Dans l’antre d’une chaloupe

Un rafiot pour le groupe
Ils avancent dans le noir
En quête d’espoir
S’entassent

Se ramassent

Se racontent le cocasse
Passe-moi une clope
A nous l’Europe !
Chut !
Coupe le moteur !

Je vois une lueur
Gardes côtes, mon pote
Moi je saute…

Omar Haddadou

* Harragas : Ce terme fait partie du néologisme populaire de la jeunesse algérienne en proie au désarroi, résolument déterminée à franchir les frontières. Etymologiquement, il est la déclinaison du verbe « yahrague », il il brûle, en arabe (sens littéral). Métaphoriquement, il désigne la transgression par le fait de s’infiltrer illégalement et au péril de sa vie, dans un pays (limitrophe). D’où la forme usitée en Algérie du vocable pour qualifier les Migrants clandestins. (Un vibrant hommage à tous ceux qui y ont laissé leur vie). O.H

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Poésie

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...