Édition du 16 avril 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Le syndicat Unifor qui représente les travailleurs de l'usine Crustacés de Gaspé lance un appel à la mobilisation de la région

GRANDE-RIVIÈRE, QC, le 25 mars 2019 - En réaction à la sortie publique du député de Bonaventure Sylvain Roy, le syndicat Unifor a tenu à saluer ce premier témoignage d’intérêt d’un élu de l’Assemblée nationale. Mais le syndicat appelle aussi à aller plus loin en lançant un appel à la mobilisation de l’ensemble des acteurs de la région qui sont concernés par cette fermeture.

« Le député pose de bonnes questions. On doit cependant aller encore plus loin afin de non seulement cerner les motifs à l’origine de la fermeture, mais aussi pour mieux identifier les solutions qui assureraient la relance. C’est ce sur quoi nous voulons travailler », a indiqué Renaud Gagné, directeur québécois du syndicat Unifor.

Unifor a déjà été confronté à des fermetures d’usines dans d’autres secteurs d’activités et même « si cela n’a pas réussi à tous les coups, nous sommes souvent parvenus à les maintenir en activité. Nous croyons sincèrement que si les élus de tous les paliers de gouvernement ici en région, à Québec et à Ottawa, les acteurs de l’industrie de la pêche et de manière plus générale, tous les partenaires soucieux de la situation de l’emploi dans la région se mobilisent, nous pourrions peut-être trouver une solution alternative à la fermeture pure et simple », a exprimé le dirigeant syndical.

« Nous croyons sincèrement qu’il s’agit d’une mission commune alors que cette question relève d’un enjeu régional et national qui doit être confronté ensemble », a poursuivi M. Gagné. Pour l’heure, le syndicat est à récolter de l’information auprès de différents acteurs afin de mieux cerner le contexte règlementaire et financier de ce secteur. « Et s’il y a lieu, nous nous référerons aussi au Fonds de solidarité FTQ afin de voir si des investissements pourraient être faits ou si d’autres promoteurs seraient intéressés. Nous n’avons pas l’habitude de lancer la serviette et nous appelons les acteurs des secteurs économique et politique à en faire de même », a indiqué le directeur québécois.

Rappel du dossier

Le 14 mars dernier, Gestion Unipêche M.D.M. a annoncé la fermeture de l’usine Crustacés de Gaspé à Grande Rivière. Les parties étaient en processus de négociation de première convention collective. Bien qu’Unifor a eu une réaction première légitime quant aux motifs réels de cette fermeture, « notre action est actuellement centrée sur l’avenir de nos membres qui ont perdu leur emploi. C’est pourquoi nous voulons regarder vers l’avant et passer en mode recherche de solutions », a conclu Renaud Gagné.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...