Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Les croupiers et croupières en grève du Casino de Montréal manifestent au siège social de la SAQ

MONTRÉAL, le 15 juin 2022 - Plusieurs centaines de croupiers et croupières en grève du Casino de Montréal ont manifesté tôt ce mercredi autour du siège social de la SAQ à Montréal pour réclamer une convention collective équitable. Après avoir tenu des piquets de grève au casino durant plusieurs semaines puis manifesté devant le siège social de Loto-Québec le 8 juin dernier, ils ont ciblé le complexe de la SAQ dans l’est de Montréal pour lancer un message sur les coûts du conflit de travail.

« Notre manifestation d’aujourd’hui interpelle le gouvernement du Québec quant à la gestion de ses sociétés d’État. Dans notre conflit de travail face à Loto-Québec, l’employeur a déjà perdu en profits le coût additionnel d’une nouvelle convention collective d’une durée de quatre ans. On dirait que cet employeur se fiche de perdre de l’argent, que les dirigeants de la Société des casinos et de Loto-Québec agissent comme si ce n’était pas grave de perdre de telles sommes au nom des contribuables », d’expliquer Jean-Pierre Proulx, conseiller syndical au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

« Prenons l’exemple de la SAQ. Ses employés d’entrepôt ont fait la grève durant trois jours à l’approche du dernier temps des fêtes. Ils ont obtenu des gains encore meilleurs que ce que nous réclamons, parce que la SAQ a compris que perdre de gros revenus par entêtement, ce n’est pas un bon calcul. Nous sommes d’ailleurs convaincus que des gestionnaires de casino privé auraient déjà conclu une entente avec nous, et depuis longtemps. Bref, nous pensons que le gouvernement devrait se questionner là-dessus », de conclure Jean-Pierre Proulx, conseiller syndical au SCFP.

Le contrat de travail des 545 croupiers et croupières est échu depuis le 31 mars 2020. La grève générale illimitée a été déclenchée le 21 mai 2022. Le principal point d’achoppement est la santé-sécurité au travail, alors que le syndicat réclame le maintien de temps de récupération adéquats, d’où le thème des grévistes : « Misez sur notre santé ». 55 % des croupiers et croupières du Casino de Montréal ont souffert d’une maladie musculo-squelettique depuis le début de leur carrière, notamment des tendinites.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...