Édition du 10 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Les enfants, victimes des changements climatiques

Le 27 septembre, la planète est en grève !

Dans le cadre de la mobilisation entourant La planète en grève de ce 27 septembre, les organismes ESPACE emboitent le pas aux mouvements communautaires et citoyens afin d’envoyer un message clair et unitaire à nos gouvernements. Le Regroupement des organismes ESPACE du Québec s’inquiète des conséquences dramatiques des changements climatiques sur les enfants.

« Le constat est accablant : les enfants sont victimes des changements climatiques et leurs droits fondamentaux sont bafoués. Nous souhaitons que des mesures drastiques soient prises afin de lutter contre les dérèglements climatiques, dans une perspective de justice sociale et dans le respect des droits des enfants. » nomme Patricia St-Hilaire, du Regroupement des organismes ESPACE du Québec (ROEQ).

Que l’on parle d’augmentation des événements climatiques extrêmes, de diminution des récoltes, de contamination de l’eau, de propagation des maladies, de déplacements de population, les changements climatiques ont des impacts importants sur les enfants. Selon l’ONU, le nombre de décès résultant de catastrophes dites « naturelles » est 14 fois plus élevé chez les femmes et les enfants. D’après le comité québécois femmes et développement (CQFD), les femmes et leurs enfants sont plus nombreuses à habiter des zones à risques lors de catastrophes, rendant leur évacuation plus difficile, voire impossible.

« Chaque jour, près de 93% des enfants de moins de 15 ans dans le monde (soit 1,8 milliard d’enfants) respirent un air si pollué que leur santé et leur développement sont gravement mis en danger. », rapporte l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’OMS mentionne également qu’ « En 2016, 600 000 enfants sont décédés d’infections aiguës des voies respiratoires inférieures dues à la pollution de l’air ».

Le Regroupement des organismes ESPACE du Québec revendique que nos gouvernements reconnaissent leur responsabilité et l’urgence d’agir et qu’en ce sens, ils mettent tout en œuvre immédiatement afin de lutter contre les dérèglements climatiques. Il est de notre devoir de nous assurer du respect des droits à la sécurité, à l’éducation, à la santé, à l’alimentation, au logement des enfants. Le 27 septembre, les organismes ESPACE seront présents pour rappeler l’importance du respect de notre environnement, de notre santé et, par le fait même, des droits fondamentaux des enfants. Ceux-ci ont le droit à la vie et de grandir dans un milieu sain et exempt de violence.

C’est notre devoir à toutes et tous de faire en sorte que tous les enfants puissent grandir dans un environnement sain et vivre une enfance libre et sans violence !

Le Regroupement des organismes ESPACE du Québec réunit depuis 30 ans des organismes ESPACE présents dans différentes régions du Québec. Fondé sur des valeurs et une approche féministe, le programme ESPACE s’adresse aux jeunes de 3 à 12 ans et aux adultes de leur entourage pour prévenir toutes les formes de violences commises envers les enfants.www.espacesansviolence.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...