Édition du 16 avril 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Les syndicats du Canada célèbrent la Journée des droits de la personne en luttant contre la hausse du racisme et de la discrimination

Les syndicats du Canada célèbrent la Journée internationale des droits de la personne et le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme en demandant aux Canadiennes et aux Canadiens à collectivement lutter contre le racisme, la xénophobie et l’islamophobie.

Au vu de l’augmentation des crimes haineux, le Congrès du travail du Canada invite la population à approuver la Charte pour communautés accueillantes qui promeut « des collectivités inclusives, justes et respectueuses au Canada ».

De récentes données publiées par Statistique Canada indiquent que le nombre de crimes haineux signalés à la police en 2017 a augmenté de façon spectaculaire en 2017, en hausse de 47 % par rapport à l’année précédente. Des incidents visant la communauté musulmane ont augmenté de 151 %. Les crimes haineux visant le peuple juif ont augmenté de 63 % et ceux qui ciblent les Noirs ont augmenté de 50 %.

« Le nombre de crimes haineux est profondément troublant », a déclaré Hassan Yussuff, président du CTC. « Le Canada est un fier défenseur des droits de la personne, dans notre pays et à l’étranger. Ces chiffres illustrent l’impact de l’actuelle normalisation de la haine. Bien que le Canada continue de résoudre les douloureuses séquelles du colonialisme, il doit aussi faire davantage pour promouvoir les valeurs de la diversité, de l’acceptation et de l’inclusion. Nous devons travailler collectivement pour lutter contre toutes les formes de racisme, de xénophobie et d’islamophobie. »

De plus, les syndicats du Canada se sont joints à l’appel pour que le 29 janvier soit reconnu comme la Journée nationale de commémoration et d’action sur l’islamophobie. Cette date marque l’anniversaire tragique du massacre de la mosquée de Québec lors duquel un homme armé a tué six personnes et en a blessé huit autres.

Dans le budget 2018, le gouvernement fédéral s’est engagé à un financement supplémentaire pour aider à appuyer les initiatives de lutte contre le racisme. En plus des 2 millions de dollars déjà engagé à allouer à la lutte contre le racisme, le gouvernement a annoncé ce qui suit :

- 21 millions de dollars ont été ajoutés pour renforcer les ressources du Programme du multiculturalisme pour l’appui communautaire dans la lutte contre le racisme et la discrimination. Cela comprend un financement additionnel pour des événements et des projets qui portent sur le racisme et la discrimination axés en priorité sur les peuples autochtones ainsi que les femmes et les filles ;

- La somme de 19 millions de dollars a été allouée au soutien de la communauté locale destiné aux jeunes noirs canadiens et au développement de la recherche à l’appui de programmes de santé mentale mieux axés sur la culture sur la communauté des Canadiens noirs.

« Il est impératif que tout nouveau financement appuie les besoins variés des communautés, » a déclaré M. Yussuff. « Cela signifie que le gouvernement fédéral doit continuer de consulter les personnes les plus touchées par le racisme et s’assurer qu’elles éclairent les politiques visant à éliminer les obstacles à la participation. C’est ainsi que nous pouvons véritablement promouvoir des collectivités inclusives. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...