Édition du 15 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Garderies

Manifestation des responsables d'un service de garde en milieu familial - Les 13 600 RSG du Québec intensifient les actions de mobilisation pour faire bouger le gouvernement !

MONTRÉAL, le 5 juin 2014 - Plus de 60 déléguées responsables d’un service de garde en milieu familial (RSG), affiliées à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et à la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), manifesteront ce midi devant les bureaux du ministère de la Famille (MFA) pour rappeler au gouvernement qu’elles veulent en arriver à une entente satisfaisante d’ici la fin juillet 2014.

« Avec le dépôt du budget Leitao, nous ne pouvons que nous questionner sur les réelles motivations du gouvernement libéral quant à l’avenir qu’il entrevoit pour le réseau des services de garde publics du Québec, a mentionné Kathleen Courville, présidente de la FIPEQ-CSQ. Les RSG de la FIPEQ feront le nécessaire pour que la négociation de notre 2e entente collective ne soit pas teintée par la vision réductrice des services publics du nouveau gouvernement en place. Nous ne baisserons pas les bras dans cette négociation », a réitéré Mme Courville. 

Intensification des moyens de pression

Notons que les RSG affiliées à la FIPEQ-CSQ votent aujourd’hui l’actualisation de leur plan d’action et de mobilisation. Les déléguées voteront donc des mandats clairs afin que les prochaines semaines soient mises à profit, et ce, dans le but de faire avancer de façon significative la négociation. Ces mandats serviront à presser le MFA vers la conclusion d’une entente satisfaisante, négociée d’ici la mi-juillet 2014.

On peut donc s’attendre à un rythme plus rapide des sorties publiques des RSG au cours des prochaines semaines.

Rappelons les principales revendications de la FIPEQ-CSQ dans cette négociation : établir un réel régime de relations de travail avec les bureaux coordonnateurs, la reconnaissance des heures véritables travaillées, l’octroi des places et le respect de l’autonomie professionnelle.

Invitation aux médias

Les journalistes sont invités à cette action de mobilisation qui prendra place ce midi, jeudi 5 juin 2014, au 600, rue Fullum, à Montréal, à partir de 11 h 45.

Un point de presse de Kathleen Courville, présidente de la FIPEQ-CSQ, accompagnée de Mélanie Lavigne, première vice-présidente et déléguée aux négociations, sera effectué à 12 h. 

De l’animation et des activités pour « faire bouger le MFA » sont aussi prévues.

Sur le même thème : Garderies

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...