Édition du 21 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

Mégantic, un train dans la nuit

Une BD poignante qui rend hommage aux victimes de Mégantic avec fracas et justesse

Montréal, le 2 août 2021 – « Il y a des hommes, mon enfant, qui sèment les ruines et la peine sans même un frisson de gêne. Leur ombre s’est posée sur notre petite ville. » Ainsi s’adresse une grand-mère à une fillette pour lui raconter la tragédie dans laquelle elles ont péri, le 6 juillet 2013 à Mégantic.

L’essayiste Anne-Marie Saint-Cerny a choisi ces deux personnages pour raconter ce conte capitaliste des temps modernes illustré avec soin par Christian Quesnel. Qui sont les vrais coupables de cette tragédie qui a fauché 47 vies ? Comment un train de 72 citernes transportant du pétrole hautement inflammable pouvait-il être opéré par un seul homme ?

Trouvant naissance dans les officines d’investisseurs de Wall Street, de producteurs cowboys d’or noir du Dakota, de bureaux de conglomérats du pétrole, et scénarisé par une classe politique complaisante, le drame a frappé une population qui, sous le choc, s’est rapidement trouvée à la merci de promoteurs locaux et d’intérêts financiers loin d’être toujours bien intentionnés.

Le train est parti du Dakota du Nord aux États-Unis. « Mais c’est si loin de chez nous… » s’étonne la petite-fille. « L’haleine perverse du pétrole affecte la planète entière mon enfant », lui répond la grand-mère…

Dépassant largement le fait divers, cette tragédie est un troublant exemple de stratégie du choc. Inspirée de l’essai Mégantic. Une tragédie annoncée, la bande dessinée Mégantic, un train dans la nuit met en image les terribles événements et la quête des fautifs.

À propos des auteurs
Autrice, recherchiste et militante de terrain, Anne-Marie Saint-Cerny est active au sein d’organismes sociaux et environnementaux depuis plus de 30 ans. Son essai choc Mégantic. Une tragédie annoncée (2018, Écosociété) a été lauréat du prix Pierre-Vadeboncoeur en 2018 ainsi que finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général en 2018 et au Prix des libraires du Québec en 2019.

Christian Quesnel a été le premier artiste en bande dessinée à remporter trois fois le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et la résidence du CALQ à Londres en 2009. Il a remporté divers prix pour ses albums Cœurs d’argile, Ludwig et Félix Leclerc : l’alouette en liberté aux Éditions de l’Homme. Sa plus récente bande dessinée, Vous avez détruit la beauté du monde : le suicide scénarisé au Québec depuis 1763, parue chez Moelle Graphik, a obtenu le Grand prix de la Ville de Québec, aux Bédéis Causa 2021.

Mégantic, un train dans la nuit (978-2-89719-728-5)
Éditions Écosociété – Collection Ricochets
96 pages – couleurs
En librairie le 25 août 2021
ecosociete.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...