Édition du 27 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Poilievre et les conservateurs ne sauraient défendre les travailleurs et travailleuses

Bruske : Poilievre tient de beaux discours mais cache son vrai programme.

Vu ses longs antécédents anti-travailleurs et en faveur de la réduction des soins de santé, l’élection de Pierre Poilievre à la direction du Parti conservateur du Canada serait inquiétante pour les familles travailleuses, selon Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada.

« Pierre Poilievre cache son véritable programme derrière un discours populiste. Mais les nombreuses fois qu’il a porté atteinte aux droits des travailleurs et travailleuses et pris le parti des entreprises très rentables plutôt que celui des gens ordinaires indiquent clairement le genre de chef qu’il serait s’il était porté au pouvoir », met en garde madame Bruske. « Même s’il vocifère au sujet de l’inflation, on ne peut pas compter sur M. Poilievre pour qu’il incite les entreprises à hausser les salaires afin qu’ils rattrapent l’inflation montant en flèche. »

Madame Bruske signale que nous disposons de preuves claires que les salaires ne contribuent pas à l’inflation mais que la cupidité des grandes entreprises – qui profitent de l’inflation pour hausser les prix – fait augmenter le coût de la vie.

« Tandis que les travailleurs et travailleuses et leurs familles voient fondre leur pouvoir d’achat, M. Poilievre néglige le vrai problème. Il est de la plus haute importance que la population canadienne voie au-delà de ses beaux discours quels sont ses véritables projets pour notre pays », précise madame Bruske. « Nous entendons M. Poilievre parler vaguement de liberté, mais il ne parle pas de votre liberté de gagner un salaire équitable ni de la liberté d’obliger les entreprises cupides à payer leur juste part ».

Madame Bruske ajoute que M. Poilievre a déjà fait partie du gouvernement puisqu’il a été ministre au sein d’un gouvernement conservateur qui a réduit les soins de santé, imposé des mesures d’austérité aux gens ordinaires, adopté des lois antisyndicales et aidé de riches entreprises à payer encore moins d’impôt.

« Pendant qu’ils formaient le gouvernement, M. Poilievre et ses collègues conservateurs ont fait fi des avertissements du personnel de première ligne de la santé et amputé de dizaines de milliards de dollars le financement du système de santé public. Il a voté en faveur de la réduction de l’aide disponible aux personnes en chômage et porté atteinte à maintes reprises aux droits des travailleurs et travailleuses », conclut madame Bruske. « On ne saurait faire confiance à Pierre Poilievre maintenant pour qu’il répare notre système de santé défectueux, qu’il aide les familles en difficulté ou qu’il défende les travailleurs et travailleuses. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...