Édition du 27 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

LGBT

France : Pour un gouvernement sans LGBTQIAphobies

Les nominations de plusieurs ministre au passé Manif pour tous font grincer des dents chez les défenseurs des droits des personnes LGBTQI+. Dans une pétition, une centaine d’élus et de militants demandent le départ des trois ministres concernés.

Tiré de Entre les lignes et les mots

Alors que les violences contre les personnes LGBTQIA + explosent, alors que partout dans le monde les atteintes aux LGBTQIA+ se multiplient et que le classement de la France en matière de protection de leurs droits se dégrade, le 4 juillet 2022, le président, élu pour faire barrage à l’extrême droite homophobe, ajoute à son gouvernement deux visages de la Manif pour tous : Mme Caroline Cayeux, ministre déléguée à la Cohésion du territoire et M. Christophe Béchu, ministre de l’Ecologie et de la transition énergétique.

Pétition contre les trois ministres

Ces nominations s’ajoutent à celle du ministre de l’Intérieur et désormais des Outre-mer, Gérald Darmanin, qui participait en 2012 à la Manif pour tous, et où des propos homophobes et racistes ont été proférés. Il indiquait « si je suis maire de Tourcoing, je ne célébrerai pas personnellement de mariages entre deux hommes et deux femmes ».

Madame Cayeux, sénatrice en 2012, qualifiait le mariage pour tous «  de caprice », « d’une ouverture de droit irrespectueuse de la nature et insensée », « le Mariage pour tous et le droit à l’adoption n’est pas simplement un dessein qui va contre nature mais c’est plus grave ».

Quant à Monsieur Béchu, maire d’Angers, il a signé chez Valeurs Actuelles, un journal hautement progressiste comme chacun le sait, une tribune intitulée « dénaturation du mariage ; la République fragilisée ». Le nouveau ministre nous parle d’un « brouillage des repères originels » engendré selon lui par la loi ouvrant le mariage pour tous. En 2016, il a pris la décision de retirer des affiches d’une campagne de prévention contre le VIH, au motif qu’elles présentaient des couples d’hommes.

Le président de la République et sa Première ministre ne peuvent ignorer ces faits connus de tous !

Comment croire que ce gouvernement respectera le principe d’égalité entre toutes et tous, s’engagera dans la lutte contre les discriminations et garantira la liberté de genre quand le gouvernement comporte trois LGBTQIAphobes notoires ?

Comment faire confiance aux services de police quand leur ministre a défendu sans relâche l’inégalité en droit des personnes LGBTQIA+, estimant que le mariage pour tous était une « réforme de société néfaste » ?

Nous, signataires de cette tribune, refusons la participation de personnes haineuses LGBTQIAphobes au gouvernement et demandons le départ de ces trois Ministres porte-voix du mouvement de la haine et du rejet. Pour rejoindre la liste des signataires, c’est par ici.

https://tetu.com/2022/07/11/petition-pour-un-gouvernement-sans-lgbtqiaphobies/

Adresse e-mail :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : LGBT

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...