Édition du 8 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire Taschereau dit non aux modifications législatives souhaitées par le maire Labeaume

Réagissant aux demandes jugées prioritaires par le maire Régis Labeaume dans le cadre de la campagne électorale actuelle, le candidat de Québec solidaire dans Taschereau, Serge Roy, est catégorique : « Québec solidaire n’a pas l’intention d’appuyer les modifications au Code du travail que souhaite le maire Labeaume, parce qu’il s’agirait d’un recul désastreux dans le domaine des relations de travail au Québec ».

Serge Roy, que des années d’expérience dans le domaine syndical ont aguerri aux difficultés du monde du travail, estime que « la brèche ouverte par le maire Labeaume représente une manière cavalière et malavisée de régler les conflits actuels qui perdurent à Québec, alors que trois syndicats de la ville tentent de faire adopter de nouvelles conventions de travail ». Plusieurs des changements législatifs demandés par le maire de Québec pourraient, en effet, avoir des incidences considérables car, s’ils étaient adoptés, ils accorderaient aux municipalités le droit de mettre leurs employés et leurs employées en lock-out et aussi celui de décider seules des services qu’il faut juger essentiels. De plus, les demandes du maire ouvrent toute grande la porte à l’amenuisement des régimes de retraites du personnel municipal alors que la solution, pour Québec solidaire, passe d’abord par l’établissement d’un régime universel de retraite.

Par ailleurs, les autres demandes du maire Labeaume pour sa ville ont trait à la construction d’infrastructures sportives. « Je n’ai pas d’objection à ce que de nouveaux équipements sportifs soient érigés à Québec, à condition que ceux-ci soient conçus pour accroître l’accessibilité des citoyens et des citoyennes de Québec aux activités sportives. Or, c’est loin d’être le cas avec le projet d’amphithéâtre, notamment » affirme Serge Roy. De plus, le candidat de Taschereau note que rien, parmi les priorités de Régis Labeaume, ne touche le logement abordable, alors que le coût des loyers ne cesse d’augmenter, ou le transport en commun, alors qu’il reste tant à faire à Québec dans ce domaine. Pour Québec solidaire, ce sont là les vraies priorités à mettre de l’avant à Québec.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...