Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections québécoises 2022

Québec solidaire propose une révolution transport pour Montréal

Montréal, le 7 septembre 2022 - Le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois a dévoilé le projet de Révolution transport pour Montréal et ses couronnes, accompagné des candidates dans Camille-Laurin et Mercier, Marie-Eve Rancourt et Ruba Ghazal. Il s’agit d’une véritable révolution qui viendra augmenter substantiellement l’offre de transport dans la région métropolitaine, en particulier dans les secteurs qui ont été délaissés par les gouvernements des dernières décennies. Le plan totalise des investissements de 47 milliards $ d’ici 2030.

« Nous proposons un plan ambitieux pour permettre aux 4 millions de personnes qui vivent dans la grande région métropolitaine de Montréal de se rendre de Vaudreuil à Beloeil, de Repentigny à Candiac et de Saint-Jérôme à Saint-Jean-sur-Richelieu. C’est le temps de changer d’ère, c’est le temps de donner des choix de transports écologiques et pratiques aux gens de la région de Montréal. » a déclaré Gabriel Nadeau-Dubois.

La Révolution transport pour le Grand Montréal comprend différents projets, dont le prolongement de deux lignes de métro existantes (verte et orange), la construction d’une nouvelle ligne de métro (mauve) reliant l’est de Laval au centre-ville, différentes lignes de tramway et tram-train, plus d’une centaine de kilomètres de service rapide par bus (SRB), un ajout au REM de l’Ouest ainsi que de nombreuses voies réservées pour autobus.

Des solutions pour l’est de Montréal

Ces dernières années, la CAQ a ignoré les experts et la population dans le dossier du REM de l’Est, qui a finalement été abandonné le printemps dernier. Québec solidaire propose un prolongement de la ligne verte du métro, la construction d’une ligne de métro passant par Rivière-des-Prairies et Montréal-Nord ainsi que plusieurs kilomètres de tramway afin de mieux relier le secteur au centre-ville, mais également de faciliter les déplacements au sein même de l’Est de Montréal.

« Ça fait des décennies que l’Est de Montréal est isolé en termes de transport collectif : 79 % des résidents et des résidentes du secteur pensent qu’ils sont actuellement mal desservis par le transport commun. Le bilan de la CAQ dans l’est de Montréal est un échec flagrant, et le dossier du REM en est une triste illustration. Au lieu d’écouter les citoyens, les élus et les experts qui s’opposaient à la structure aérienne, la CAQ a choisi de suivre aveuglément la Caisse de dépôt et nous a fait perdre trois années précieuses, pour ensuite changer d’idée et nous laisser dans le vide. » déclare Marie-Eve Rancourt, candidate solidaire dans Camille-Laurin.

Une gouvernance à l’écoute

Pour mettre en place ces projets, un gouvernement solidaire fera les choses à l’inverse de la CAQ et commencera par identifier les besoins, écouter la population et laisser les experts identifier les solutions optimales. C’est à l’opposé du dogmatisme du gouvernement de la CAQ, qui a voulu laisser la Caisse de dépôt imposer son projet de REM de l’Est.

« Ce que l’on vous propose aujourd’hui : c’est une vision. Ce n’est pas Québec solidaire qui va décider où on va mettre les arrêts d’autobus. On va travailler avec l’ARTM et les municipalités, avec les citoyens et les experts, afin de prioriser et construire les meilleurs projets possibles : des projets qui répondent aux besoins des gens et des projets qui ont l’acceptabilité sociale des communautés. Des tracés pourraient être revus, des connexions pourraient être ajoutées : on ne sera pas dogmatique parce que notre objectif, c’est d’offrir des alternatives efficaces à l’auto solo. » a affirmé Ruba Ghazal, députée sortante et candidate dans Mercier.

Faits saillants

- Une nouvelle ligne de métro, de l’est de Laval au centre-ville, en passant par Rivière-des-Prairies, Montréal-Nord, Rosemont et le Plateau Mont-Royal

- Prolongement de la ligne verte du métro à l’est et de la branche ouest de la ligne orange

- 80 km de tramway, dont un axe est-ouest entre Lachine et Pointe-aux-Trembles, avec des antennes vers Repentigny et Terrebonne ; un axe nord-sud dans l’axe du boulevard Lacordaire ; un réseau sur la Rive-Sud passant par les boulevards Taschereau et Roland-Therrien

- 100 km de SRB, sur différents axes à Montréal, Laval et sur la Rive Sud

- Plus de 100 km de nouvelles voies réservées, incluant de nouvelles voies en plus de celles prévues au PQI

- Ajout d’une connexion entre le REM et la gare de Dorval afin de mieux relier ce réseau au service de train de banlieu

- 47 milliards d’investissements d’ici 2030

Lien vers la carte : https://bit.ly/3TJDD25

Pour le volet de la Révolution transport pour la région de Québec : https://quebecsolidaire.net/nouvelle/quebec-solidaire-va-revolutionner-le-transport-dans-la-region-de-quebec

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Élections québécoises 2022

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...