Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Le mouvement des femmes dans le monde

Ukraine : Solidarité avec l’association féministe Bilkis

L’Union syndicale Solidaires apporte son soutien à l’association féministe ukrainienne Bilkis. Celle-ci n’a de cesse de dénoncer les violences de genre et a participé à « 16 jours d’action active contre les violences basées sur le genre ».

Tiré de Entre les lignes et les mots

Elle salue aussi l’action des « féministes russes contre la guerre » qui se sont exprimées lors de la manifestation parisienne du 10 décembre.

En effet, si les femmes du monde entier subissent les violences patriarcales, familiales, conjugales, les femmes en situation de guerre sont doublement menacées :

– Le viol comme arme de guerre s’est répandu en Ukraine occupée. Le corps des femmes est martyrisé et participe de la volonté d’imposer la descendance de l’occupant. Il y a les graves difficultés pour les femmes d’en parler, les conséquences en matière d’avortement, en prenant en compte le fait que celui- ci est interdit dans la Pologne voisine qui accueille la très grosse majorité des réfugiées.

– La militarisation de la société en Ukraine, si elle participe aussi du caractère massif de la volonté populaire, hommes et femmes confondu·es de se défendre contre l’agresseur, n’est pas sans conséquence : renforcement des modèles machistes mêmes si de nombreuses femmes participent à la défense, violence de ceux qui possèdent les armes dans des contextes familiaux détériorés.

Il faut ajouter à cela les autres conséquences qui pèsent sur les femmes : difficultés pour assurer la vie quotidienne dans un pays en proie aux coupures de courant, d’eau, de chauffage… aux restrictions multiples, difficulté pour se faire payer les pensions alimentaires quand les pères sont au front et avec des revenus réduits.

L’Union syndicale Solidaires est pleinement engagée dans le soutien à la résistance ukrainienne, aux travailleuses et aux travailleurs, aux syndicats et aux associations féministes. Les droits des travailleurs·euses, les droits des femmes ne doivent pas être les oubliés de la guerre.

Les défendre c’est permettre que dure l’engagement populaire contre la guerre de Poutine et prendre des gages sur l’avenir pour une Ukraine de paix et de droits.

Télécharger la déclaration : 2022-12-16-CP-Ukraine-Bilkis-FR-EN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Le mouvement des femmes dans le monde

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...