Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Varsovie 19e Conférence sur le climat

Non à l’instrumentalisation du danger climatique contre les travailleurs !

Un train pour Varsovie

Pas évident de manifester pour le climat à Varsovie… Les houillères polonaises emploient quelque 160.000 mineurs. Ils forment la colonne vertébrale de la classe ouvrière, et cette colonne, le gouvernement veut la briser. La lutte contre le réchauffement sert évidemment de prétexte. Du coup, les syndicats des mineurs ont basculé dans le camp des climato-sceptiques. En même temps, pour défendre leur emploi, il s’opposent aux projets nucléaires et à la folie des gaz de schiste. Cette situation complexe illustre bien l’impasse de la stratégie environnementale des grandes ONG qui ne choisissent pas leur camp dans la lutte sociale. Climat et Justice Sociale, qui organise un train afin d’amener des manifestant-e-s à Varsovie, à l’occasion du sommet « climat » des Nations Unies, relève le défi. Nous publions ci-dessous le tract que l’association a adopté à cette occasion, et qui sera diffusé sur place, le 16 novembre… en polonais.

Maintien et amélioration de l’emploi et du salaire dans le secteur énergétique,
 dans le cadre d’une transformation de l’industrie énergétique fossile et nucléaire dépassée vers une industrie énergétique renouvelable tournée vers l’avenir !

Le gouvernement polonais utilise le changement climatique comme prétexte pour tenter de démanteler la force syndicale des mineurs, colonne vertébrale du mouvement ouvrier polonais.

Nous, Climat et Justice Sociale, venus manifester pour le climat à Varsovie, à l’occasion de la COP, nous ne sommes pas dupes de cette manœuvre. Nous sommes solidaires des travailleurs en lutte pour leur emploi et leurs acquis.

Nous dénonçons l’hypocrisie du gouvernement polonais qui, d’un côté, prétend avoir des objectifs écologiques et, de l’autre, essaie de vendre le maximum d’« air chaud », passe un accord avec Areva pour la construction d’une centrale nucléaire près de Poznan et ambitionne de faire de la Pologne le plus grand producteur européen de gaz de schiste…

Le vrai but du gouvernement polonais n’est pas de sauver le climat de la planète mais de défendre les profits capitalistes en privatisant les mines et en offrant au patronat une main-d’œuvre à bon marché et de l’énergie à bon marché, sur le dos de la collectivité en général, et des mineurs en particulier.

Dire que les mineurs qui défendent leur emploi sont responsables du changement climatique, c’est mettre la réalité sur sa tête. Les responsables du réchauffement sont les patrons du secteur énergétique, les financiers et les gouvernements : ils ont construit ce système basé sur les combustibles fossiles, c’est à eux de payer les frais de la transition, pas au monde du travail.
Se servir de la menace climatique comme prétexte pour attaquer les travailleurs et les travailleuses, c’est pousser ceux-ci dans les bras des climato-sceptiques. C’est le gouvernement polonais qui est responsable si des travailleurs tombent dans ce piège.

La transition énergétique vers un système basé à 100% sur les sources renouvelables est une nécessité vitale et urgente pour l’humanité et son environnement, surtout pour les classes travailleuses, qui souffriront le plus des conséquences des changements climatiques. Sans cette transition, le niveau des océans montera de plusieurs mètres dans les décennies qui viennent. Cela causera une terrible catastrophe, notamment en Pologne.

Ce combat pour sauver le climat est un combat anticapitaliste. Il ne peut être gagné que dans la justice sociale, en améliorant l’emploi et le revenu des travailleurs et travailleuses, en respectant leurs droits, en soutenant leurs justes luttes, en développant le secteur public au service de tous et toutes, en réduisant les inégalités, et en enlevant le secteur de l’énergie des griffes du privé. Nous appelons les mineurs polonais à y prendre leur place avec leur combativité, leur organisation, leur expérience de lutte.

Non au gaz de schiste !

Non au nucléaire !

Non aux fossiles ! Oui à une transition énergétique, mais planifiée dans la justice sociale, sous contrôle des travailleurs !

Solidarité avec les mineurs polonais en lutte pour l’emploi et les acquis !

Climat et Justice Sociale

Sur le même thème : Varsovie 19e Conférence sur le climat

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...