Édition du 10 décembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections Québec 2014

Bilan de fin de campagne de Québec solidaire - Une percée significative est à portée de main

MONTRÉAL, le 6 avril 2014 - La porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, dresse un bilan positif de la campagne des solidaires qui ont su se démarquer dans cette campagne par le ton de leurs interventions et leurs propositions audacieuses et réalistes. Les solidaires invitent les électeurs à voter avec leur tête pour ce qui leur tient vraiment à coeur.

« C’est avec confiance que nous envisageons le scrutin de demain. Au cours des 30 derniers jours, nous avons parcouru le Québec pour partager nos propositions avec la population. Nous avons visité environ 50 circonscriptions. Le niveau d’écoute a été formidable. Les Québécois et les Québécoises ont soif de renouveau. Nous sentons qu’après mûre réflexion la population du Québec votera pour ce qui lui tient profondément à coeur : un Québec plus libre, plus juste et plus vert », a-t-elle fait savoir.

« Nous demandons aux électeurs-trices de nous accorder un mandat fort, ajoute le coporte-parole et candidat dans Laurier-Dorion, Andrés Fontecilla. Une équipe solide de députés-ées solidaires à l’Assemblée nationale travaillera sans relâche pour les besoins concrets de la population. Françoise David a démontré avec brio au cours de la campagne, toute la pertinence d’élire une équipe de solidaires. Elle a par exemple obtenu l’appui inconditionnel des autres chefs de partis, de même que du maire de Montréal pour son projet de loi visant à interdire l’éviction des aînés de leur logement. Nous avons également fait progresser notre idée de CLSC 24/7 en plus d’être les seuls à parler avec crédibilité des paradis fiscaux. Pas de doute : Québec solidaire est là pour rester. »

Québec solidaire est fier d’avoir été le seul parti à lier l’environnement à l’économie. « Nous croyons qu’il est possible d’assurer la prospérité durable du Québec en misant sur le transport en commun et sur les énergies vertes qui pourraient créer 160 000 emplois durables et bien rémunérés, dans des secteurs d’avenir. On nous colle souvent l’étiquette d’irréalistes, mais rappelons humblement que ce qui est irréaliste, c’est de voir trois partis qui ne font pas des changements climatiques une priorité », affirme Françoise David.

Québec solidaire a également parlé du pays, un sujet qui a été évacué par les autres partis au profit d’un débat stérile sur la peur d’un éventuel référendum. « Nous croyons que la souveraineté du Québec est une belle idée qui doit être défendue avant, pendant et après les élections. Comptez sur des députés solidaires à l’Assemblée nationale pour redonner aux Québécois le goût de se donner un pays libre, juste et vert. », conclut-elle.

Sur le même thème : Élections Québec 2014

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...