Édition du 21 décembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Garderies

CPE : Le SQEES-FTQ adopte l'entente de principe à 95 %

MONTRÉAL, le 21 déc. 2021 - Les membres du Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES), affilié à la FTQ, ont adopté l’entente de principe pour les centres de la petite enfance (CPE), survenue le 8 décembre dernier.

« C’est avec une forte majorité, à 95 %, que les membres qui œuvrent en CPE ont adopté l’entente de principe. Ce fort taux d’approbation démontre tout le travail abattu par notre équipe de négociation, et aussi que la mobilisation des membres a été un des facteurs déterminants dans la conclusion d’une entente à la faveur des travailleuses en CPE », constate la présidente du SQEES-FTQ, Mme Sylvie Nelson.

L’entente prévoit entre autres :

- Des augmentations salariales de 13 % à 18 % pour les éducatrices qualifiées et spécialisées ;

- Des augmentations salariales de 8 % à 12 % pour les autres titres d’emploi ;

- Une prime de 3 % pour le responsable de l’alimentation ainsi qu’un comité sur l’évaluation de l’emploi pour ce titre ;

- Une majoration de 0,5 % de la contribution de l’employeur au régime d’assurances collectives ;

- Une prime de reconnaissance de 3 % sur les heures travaillées en 2020-2021 ;

- Un comité paritaire pour les enjeux en lien avec les enfants ayant des besoins particuliers ;

- Récupération de 13 jours fériés pour toutes et tous ;

- Une augmentation de 14 à 18 heures en heures pédagogiques par place au permis, dont trois heures consacrées au profil de l’enfant.

« Ces avancées au niveau des conditions salariales et d’emploi sont notoires et cela n’aurait pu être possible sans la solidarité exprimée par les travailleuses en CPE pour défendre toutes celles qui y œuvrent, et ce, peu importe leur titre d’emploi, ainsi que l’appui des parents qui, malgré les inconvénients que les moyens de pression ont pu causer aux familles, sont demeurés au côté de celles qui éduquent et prennent soin de leurs petits. Comme quoi, quand on se serre les coudes, quand la solidarité est au rendez-vous, on arrive à des résultats convaincants », poursuit Mme Nelson.

« Cette négociation n’a pas été de tout repos. Je tiens à joindre ma voix à notre présidente pour remercier toutes celles qui, jour après jour, sont au côté de nos enfants. Sans leurs convictions, leur mobilisation et leur esprit de corps, l’équipe de négociation n’aurait jamais eu la force ni le soutien nécessaire pour obtenir les gains indispensables à une entente qui se veut à l’avantage de tout le personnel en CPE », de conclure la conseillère responsable de la négociation pour les CPE au SQEES-FTQ, Mme Lynda Michaud.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Garderies

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...