Édition du 18 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Conflit de travail entre Unifor et Delastek - L'employeur engage une nouvelle bataille contre ses employés

GRAND-MÈRE, QC, le 26 juin 2019 - Le syndicat Unifor est renversé d’apprendre que l’employeur Delastek a l’intention de contester la décision arbitrale rendue par Me Denis Provençal qui aurait normalement dû conclure l’un des plus longs conflits de travail de l’histoire du Québec.

« Après 1073 jours de grève, il avait été décidé par les deux parties de soumettre le renouvellement de la convention collective des employés de Delastek au processus d’arbitrage de différend pour régler les dispositions de la convention collective toujours en litige. Nous apprenons maintenant que l’employeur préfère s’engager dans une saga judiciaire au lieu de faire des relations de travail », a déclaré Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor.

Au surplus, l’employeur demande à Unifor de consentir à suspendre l’application de la décision arbitrale dans l’attente du résultat de sa contestation. « Il est inacceptable que l’employeur agisse ainsi », a indiqué monsieur Gagné. « La section locale est même prête à des aménagements s’il devenait nécessaire de revoir certaines dispositions liées à la décision à la condition d’une entente entre les parties. Mais nous n’en sommes pas là à ce moment-ci. Le message de cette contestation est extrêmement négatif. Est-ce que Delastek veut maintenir un conflit de travail perpétuel, c’est à se le demander », s’interroge le dirigeant syndical.

À l’heure actuelle, Unifor entend contester les demandes non fondées de Delastek et compte faire appliquer sans délai la sentence arbitrale, laquelle est exécutoire.

Rappelons que les membres de la section locale 1209 du syndicat Unifor ont déclenché une grève le 1er avril 2015. En mars 2018 après près de trois ans de grève, ils acceptaient de mettre fin au conflit suite à une entente avec l’employeur afin de recourir à l’arbitrage pour décider des points toujours en litige dont notamment le partage entre le travail en recherche et développement et la production, la sous-traitance, etc.

Delastek est basé à Shawinigan en emploie environ 25 membres de la section locale 1209 d’Unifor. On y fabrique des composantes de pièces aéronautiques.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...