Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Énergie Saguenay : Projet de construction d'un complexe de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay - Commentaire présenté au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE)

Ce projet n’a pas l’acceptabilité sociale et ne contribue aucunement à sortir le Québec des énergies fossiles et à préserver le climat de notre planète, en plus des risques qu’il fera porter à la biodiversité et aux activités économiques récréotouristiques de la région. Aussi, il contribuera significativement à dévisager le paysage de la région, en particulier sur le passage de l’oléoduc, ainsi que dans le Fjord du Saguenay et dans l’ensemble du parc marin du Saint-Laurent avec le passage des grands navires. La région et le Québec méritent mieux !

déposé le 22 octobre 2020 | présenté en séance le 3 novembre 2020

PRÉSENTATION DU COLLECTIF

Au président, M. Denis Bergeron, Au commissaire, M. Laurent Pilotto,

Messieurs, bonjour,

Le Collectif Femmes pour le Climat est un collectif regroupant des femmes provenant de différents horizons au Québec et au Canada. Nous sommes autochtones, allochtones et femmes provenant de la diversité de notre société. Nous oeuvrons dans différents milieux, par exemple comme artiste, géographe, enseignante, consultante, mère, avocate, pharmacienne, technicienne de la faune, étudiante, professeure, travailleuse du communautaire et occupons d’autres professions de nombreux horizons.
Ce qui nous unit est que nous sommes toutes soucieuses de l’avenir de la planète et du climat ainsi que de la protection de la biodiversité. Aussi, nous avons à coeur d’assurer le futur des générations qui nous suivront.
Nous espérons que notre voix sera entendue lors de cette consultation et que les commissaires auront à coeur l’avenir de la planète, du climat, de la biodiversité, des générations à venir ainsi que le respect des droits des peuples autochtones.

Vous remerciant.

Le Collectif Femmes pour le Climat

Pour lire le mémoire cliquez sur l’icône

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

• En tant que Collectif de Femmes pour le Climat, nous avons particulièrement à coeur la protection du climat et de la biodiversité, le respect des droits ancestra­ux souverains des peuples autochtones, la santé humaine qu’elle soit physique ou psychologique, ainsi que l’acceptabilité sociale et le développement d’alternatives énergétiques et économiques qui répondent à ces prérogatives.

• En cette e re d’urgence climatique et d’effondrement de la biodiversite , nous estimons que notre société a le devoir de se détourner des grands projets qui empêchent l’atteinte des cibles de réduction des GES et de protection du climat.

• Loin de faire partie des solutions à l’urgence écologique, le projet de GNL Que bec contribuerait a l’aggraver. Nous estimons que le projet GNL Que bec est incompatible avec les notions de transition e nerge tique, de protection du climat et de biodiversité et doit e tre rejete . La protection du climat et de la biodiversité, doivent être au coeur de toutes les acceptations des projets.

• Ce projet n’a pas l’acceptabilité sociale et ne contribue aucunement à sortir le Québec des énergies fossiles et à préserver le climat de notre planète, en plus des risques qu’il fera porter à la biodiversité et aux activités économiques récréotouristiques de la région. Aussi, il contribuera significativement à dévisager le paysage de la région, en particulier sur le passage de l’oléoduc, ainsi que dans le Fjord du Saguenay et dans l’ensemble du parc marin du Saint-Laurent avec le passage des grands navires. La région et le Québec méritent mieux !

• Les mouvements d’opposition à des projets fossiles au Québec ces dernières années ont démontré qu’une importante part de la population souhaite que des changements concrets soient apportés dans la vision du développement au Québec. Loin de s’appuyer sur des opinions arbitraires, cette opposition se base sur des données concrètes, des rapports d’expert.es et de scientifiques qui alarment sur la situation de la planète et de la biodiversité. D’ailleurs, plusieurs expert.es, des scientifiques, des universitaires et des médecins, se sont prononcé.es à propos du projet de GNL Québec et ils sont nombreux à nous mettre en garde ainsi qu’à appeler au rejet de ce projet.

Le Québec a le pouvoir, les ressources, l’expertise et l’audace qu’il faut pour entreprendre le virage des énergies vertes. Nous espérons que les entreprises et nos gouvernants investissent dans des projets porteurs de réelles alternatives. Notre société est prête et possède les ressources et le savoir pour mettre de l’avant le développement de projets collectifs avec des visions à long terme, tout en protégeant notre planète ainsi que le climat. Notre avenir et celui des générations futures en dépend.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...