Édition du 4 octobre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections québécoises 2022

Élection 2022 au Québec : les intentions des partis sur les politiques sur les drogues

Six partis, huit enjeux d’importance.

MONTRÉAL, le 13 sept. 2022 - À l’aube de l’élection provinciale 2022, une coalition d’organismes communautaires québécois impliqués dans des services et programmes de réduction des méfaits liés aux drogues unissent leurs voix pour interpeller les partis politiques majeurs à se mobiliser davantage pour répondre à l’inquiétante omniprésence des surdoses au Québec.

Selon la Coalition, le gouvernement actuel ne se mobilise pas suffisamment, alors que cette problématique de société prend constamment de l’ampleur et qu’elle s’inscrit encore aujourd’hui dans un contexte de crise des surdoses au Canada et en Amérique du Nord.

En effet, au cours des trois dernières années, les surdoses mortelles et non mortelles liées aux substances psychoactives affectent plus que jamais le quotidien des citoyens et citoyennes du Québec. Chaque mois depuis 2018, une moyenne de 38 personnes décèdent, en raison d’une intoxication suspectée aux opioïdes ou autres drogues[1]. Ce coût humain et social sans précédent dans la province affecte non seulement les personnes faisant usage de substances et leurs proches, mais l’ensemble de la population.

C’est dans ce climat d’urgence que la Coalition interpelle les partis à l’occasion des élections québécoises afin de recueillir leurs intentions quant aux politiques, programmes et mesures à mettre en place dans les prochaines années.

La problématique et les enjeux sont décrits dans un document présenté en annexe. Les réponses des partis politiques obtenues par la Coalition suite à ses communications avec les représentants des différents partis seront rendues publiques le 22 septembre prochain.

Pour consulter le document.

Note

1- Institut national de santé publique du Québec (2022). Décès reliés à une intoxication suspectée aux opioïdes ou autres drogues au Québec.

Association des intervenants en dépendance du Québec (AIDQ)

Organisme à but non lucratif qui regroupe les intervenants de tous les milieux intéressés au domaine des dépendances au Québec, soit les milieux publics, communautaires et privés, ceux de la santé publique et des services sociaux, de l’éducation, ainsi que les milieux universitaires, de la recherche, de la sécurité publique et du monde du travail. L’AIDQ a pour mission de valoriser la pratique et de soutenir l’intervention en prévention, réduction des méfaits, traitement et réinsertion sociale relativement à l’usage de substances psychoactives, le jeu de hasard et d’argent ainsi que l’utilisation d’Internet et des écrans. Elle œuvre par la sensibilisation, le développement des compétences, la mise en commun des expertises et la mobilisation des personnes concernées et de la société.

Centre associatif polyvalent d’aide Hépatite C (CAPAHC)

Le Centre Associatif Polyvalent d’Aide Hépatite C (CAPAHC) est un organisme à but non-lucratif de portée provinciale, offrant du soutien aux personnes vivant avec le virus de l’hépatite C ainsi qu’à leurs proches. Le CAPAHC fait également la promotion de la santé globale et conçoit des programmes d’information, de sensibilisation et d’éducation.

Coalition québécoise des organismes communautaires de lutte contre le sida (COCQ-SIDA)

Regroupement d’organismes communautaires québécois de lutte contre le VIH/sida, la COCQ-SIDA suscite, soutient et consolide l’action communautaire face à la lutte contre le VIH/sida sur le territoire québécois. Elle solidarise les gens, unit les démarches, les actions et les ressources impliquées pour répondre aux enjeux qui touchent les personnes vivant avec le VIH et l’ensemble des populations fortement touchées par l’épidémie.

Association québécoise des centres d’intervention en dépendance (L’AQCID)

L’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance (L’AQCID) est une association nationale regroupant plus d’une centaine d’organismes communautaires et privés œuvrant en dépendance. Elle constitue ainsi l’organisation la plus représentative du milieu des dépendances regroupant les organismes en réduction des méfaits, les centres de prévention et les centres de traitement. L’AQCID est aussi un interlocuteur et un partenaire du réseau public dans la prestation de services en dépendance à la population.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Élections québécoises 2022

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...