Édition du 15 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

GES : Le Canada s'enfonce dans la boue bitumineuse

Les derniers chiffres d’Environnement Canada sont clairs : le Canada de Stephen Harper se dirige vers un ratage intégral de sa cible de réduction des gaz à effet de serre (GES) pour 2020. A la suite de la conférence des parties de Copenhague en 2009, Stephen Harper s’était aligné sur la cible des Etats-Unis - déjà en retrait par rapport au protocole de Kyoto - et avait promis une réduction de 17% d’ici 2020 par rapport aux émissions de 2005. Le seul secteur du gaz et du pétrole se dirige vers une augmentation de 28%.

Selon Alain Brunel, directeur énergie climat de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) : « Les experts du climat du GIEC nous disent que pour éviter la catastrophe climatique nous devons éradiquer les émissions de GES d’ici 2050. Avec tous ses projets d’exploitation et d’exportation des sables bitumineux, le Canada de Stephen Harper est comme un pusher de drogue dure : il n’a rien à faire des conséquences de développer l’addiction des consommateurs, même si cela les mènera à coup sûr à l’overdose. Tout ce qui compte c’est l’argent qu’il peut récolter de l’extension de ses champs de drogue. C’est une position immorale et intenable à la face du monde. »
 
André Bélisle, président de l’AQLPA, ajoute que « comme prévu[i], les engagements des réductions des GES du gouvernement Harper ne sont que de la poudre aux yeux. Le Canada trompe l’ONU et la communauté internationale encore et encore. Le dernier rapport du GIEC exhortait la communauté internationale à agir de façon responsable pour réduire rapidement les émissions de GES causes du réchauffement planétaire et le Canada au contraire accélère la cadence d’augmentation des émissions. Dans ce dossier le mensonge et la cachoterie sont maintenant devenus de vrais outils de travail pour le gouvernement Harper mais ils ne tromperont ni le monde ni les canadiens. Nier le réchauffement climatique ne le règlera pas et n’aidera en rien à rétablir la réputation du Canada qui s’enfonce toujours davantage dans la boue bitumineuse… »

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...