Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Le métro de Québec 21

Dans son édition du 10 juin 2021, le journal Le Soleil nous propose sous la plume du chroniqueur François Bourque, une excellente analyse du projet de métro soumise par le parti municipal Québec 21. Au début de son texte, le chroniqueur nous rappelle une déclaration du chef du parti qui disait ’’ne pas vouloir plus d’arbres sur la rue Maguire si cela devait le priver de stationnement’’.

Collectif La ville que nous voulons
photo wikipédia

Et cette boutade n’était pas un résumé mais l’entièreté de sa compréhension du fonctionnement d’une ville. Pour lui l’urbanisme c’était : la science de faciliter la circulation et le stationnement des autos.

Lors de sa conférence de presse pour présenter son projet de métro, le chef de Québec 21 dit avoir évolué. Il veut maintenant sauver les arbres. Mais hélas, les prises de position des dernières années le démontrent, Québec 21 et son chef veulent surtout protéger l’auto des nuisances causées par le projet de tramway ; la circulation auto et le stationnement ne devront jamais être perturbés.

Trop de personnes, et c’est dommage, sont convaincu comme le chef de Québec 21 que lorsque toutes les autos auront été converties aux ’’batteries’’, les problèmes urbains et environnementaux seront résolus. Et c’est pour 2030 selon le gouvernement Caquiste.

Malgré toutes les embûches, le projet de tramway est très avancé, mais il n’est pas trop tard pour qu’on puisse l’abandonner via une décision politique mutuelle provinciale/municipale. Le gouvernement Legault sauterait sûrement sur l’aubaine de la complicité d’un maire fraîchement élu pour reconsidérer son appui tellement timide au tramway.

Alors ? Vite une diversion ! Faut pas lésiner quand on veut amuser et conquérir le peuple. Le magicien en chef de Québec 21 nous sort de son chapeau un beau métro en remplacement du tramway. Tout ’’léger’’, tout pimpant, protégé des intempéries...etc. Tous les inconvénients réels ou imaginés causés par le tramway ? Envolés !!! C’est comme ça qu’on devient maire... et le temps faisant bien les choses, le parc auto continuant de progresser vers la ’’batterisation’’ on pourra bientôt annoncer l’abandon du projet de métro né des cendres du projet de tramway.

Le Collectif La Ville que nous voulons condamne la légèreté du chef de Québec 21 comme il a déjà contesté certaines décisions prises par la Ville pour son projet de transport structurant, entre autres :

l’implantation dans un boisé du terminus et du garage d’entretien dans le secteur Chaudière ;

l’abattage excessif d’arbres le long du trajet ;

la suppression des lignes de Trambus ;

la suppression des infrastructures dédiées

la suppression des liens verticaux

puis par le gouvernement de la CAQ, entre autres : la modification et le raccourcissement du trajet

Contrairement à Québec 21, le Collectif La Ville que nous voulons a décidé à contrecœur de s’accommoder de la dernière mouture du trajet de tramway imposée par le gouvernement de la CAQ, mais maintient ses propositions d’un véritable réseau de transport collectif, soit :

l’augmentation substantielle du budget alloué afin d’implanter un réseau complet ;

une ligne de tramway selon le dernier trajet proposé avec en plus un tronçon vers le

secteur Marly (en fin de trajet vers l’ouest un train sur deux va à Chaudière et un train sur deux va à Marly), cette ligne de tramway sera bordée de tous les grands arbres existants sains et de nouveaux arbres ; le plus possible d’espaces de stationnement seront sacrifiés ;

l’implantation de la station terminus et du garage de stationnement dans une section non boisée du secteur Chaudière, à l’est du Ikea ;

toutes les lignes de trambus prévues au projet de 2018 (projet abandonné par la Ville)

une nouvelle ligne de trambus entre le Trait-Carré à Charlesbourg et la basse-Ville de Québec (pour compenser l’abandon du tramway vers ce secteur)

toutes les infrastructures dédiées prévue au projet de 2018 (projet abandonné par la Ville)

toutes les lignes de métrobus prévues au projet de 2018

toutes les lignes d’autobus, midibus et service de taxibus proposés par la ville depuis 2018

trois (3) liens mécaniques verticaux entre la basse et la haute-ville (projet abandonné par la Ville)

Concernant le choix d’une ligne de tramway comme axe principal d’un large réseau de transport urbain, le Collectif La Ville que nous voulons tient à rappeler certains des nombreux avantages du tramway :

le tramway est plus économique qu’un métro (± du simple au double)

le temps de construction d’une ligne de tramway est beaucoup moins long que celui d’un métro

l’empreinte écologique de la construction d’un tramway est de loin inférieure à celle de la construction d’un métro (essayons d’imaginer le volume de matériaux à sortir de terre, le nombre de voyages de camions pour le faire et la quantité d’énergie déployée)

le tramway proposé par la Ville est de loin plus performant que le métro proposé par Québec 21 (de plus, ce métro est prévu pour desservir seulement la haute-Ville)

le tramway implique toujours la revalorisation des rues où il circule

le tramway constitue une alternative attrayante à l’auto

le tramway constitue une entrave ’’positive’’ à la circulation auto (soit des aménagements en fonction de l’humain et non en fonction de l’auto) et permet l’apaisement du trafic ;

les stations de tramway sont accessibles directement au niveau de la rue (pas de longues déambulations dans des escaliers et des couloirs)

Michel Richard
Pour Le Collectif La Ville que nous voulons

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...