Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

La FAE souligne la Journée internationale de l'alphabétisation

MONTRÉAL, le 8 sept. 2012 - La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) tient à souligner la Journée internationale de l’alphabétisation. C’est un moment privilégié pour rappeler l’urgence de lutter contre l’analphabétisme. On compte plus de 860 millions d’analphabètes dans le monde dont plus de la moitié, 500 millions, sont des femmes. Au Québec, on estime à 800 000, le nombre de personnes incapables de lire et d’écrire. Lorsqu’il est question d’alphabétisation, il faut aussi prendre en compte les deux millions et demi d’adultes québécois ayant de faibles habiletés en lecture. Cela signifie que plusieurs personnes éprouvent toujours des difficultés importantes pour fonctionner dans la vie de tous les jours et particulièrement au travail. Les conséquences en sont souvent désastreuses, car de graves lacunes en lecture et en écriture amènent souvent une insécurité économique qui peut mener à l’exclusion sociale. La FAE estime qu’il importe de maintenir les programmes d’alphabétisation et de valoriser l’éducation sous toutes ses formes.

« On ne doit pas taire cette réalité qui doit nous interpeller. Éprouver des difficultés en lecture, c’est bien souvent être condamné à la marginalité sociale et à la pauvreté. Pour réduire les inégalités sociales, on doit plus que jamais valoriser l’éducation et mettre en place toutes les mesures pour aider les personnes qui vivent cette difficulté, mais il faut, au préalable, intervenir dès le plus jeune âge pour dépister les élèves qui éprouvent des difficultés de lecture, les soutenir et éviter que le système ne continue à générer sa part d’analphabètes », a déclaré le président de la FAE, Pierre St-Germain.

Chaque année, des milliers d’adultes entreprennent une démarche d’alphabétisation, retournent à l’école et persévèrent pour apprendre à surmonter leurs difficultés. « Ces adultes découvrent rapidement l’extraordinaire bénéfice que procure cette capacité de lire et d’écrire. En cette journée internationale de l’alphabétisation, souhaitons que nous puissions un jour ne plus parler d’analphabétisme et soulignons le travail remarquable accompli par nos enseignantes et enseignants pour soutenir et accompagner tous les élèves dans leur démarche », a déclaré le président de la FAE, Pierre St-Germain.

La Journée internationale de l’alphabétisation a été instaurée en 1965 par l’UNESCO.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...