Édition du 23 février 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Planète

La guerre : une cause et conséquence de la crise climatique et personne n’en parle !

L’armée américaine, premier contributeur

Sans surprise, il apparaît que l’armée des États-Unis est celle qui a plus l’empreinte carbone la plus importante.

photo et article tirés de NPA 29

Avec son réseau tentaculaire de navires, d’avions et de camions pour soutenir ses opérations à travers le monde, l’activité militaire américaine est à l’origine d’émissions de CO2 considéra-bles.

Selon diverses études récentes (du Watson Institute de l’Université Brown et du British Geogra-phers Institute), si l’armée des Etats-Unis était un pays, elle serait le 47e plus gros émetteur de gaz à effets de serre au monde, polluant davantage que 140 pays. L’armée américaine est si étendue qu’elle pollue autant qu’un pays Européen de taille moyenne comme la Finlande ou l’Autriche.

Et ces chiffres ne prennent même pas en compte les impacts postérieurs aux différents conflits dans lesquels les militaires américains sont impliqués. Ces études demeurent néanmoins une source importante, dans la mesure où les Etats-Unis sont particulièrement avares en commu-nication sur ces données.

Une rétention d’informations qui permet de garder le sujet sous silence, au point où il n’est que rarement abordé dans les hautes instances, à l’exception de la COP21. Car l’accord de Paris avait – légèrement – contribué à améliorer la transparence du pays sur ses émissions militai-res, mais le retrait de l’accord par l’administration Trump nous a soudainement privés de ces précieuses informations.

Le recours à l’agent orange, un véritable écocide

En 2001, l’Assemblée générale des Nations Unies, consciente du problème, avait créé la « Journée internationale de la prévention de l’exploitation de l’environnement en temps de guerre et de conflits armés », qui se tient le 6 novembre.

Son but est de rendre public les dommages causés à l’environnement en temps de guerre partout dans le monde. À l’occasion du 17ème anniversaire de la création de cette journée, le programme pour l’environnement de l’ONU rappelait d’ailleurs, à travers de nombreux exemples historiques et contemporains, « la nécessité de protéger la biodiversité des effets directs et indirects des guerres et des conflits armés ».

Après l’unique usage de bombes nucléaires sur des populations civiles à Hiroshima et Nagasaki, l’épisode historique le plus connu est certainement l’utilisation de l’agent orange pendant la guerre du Vietnam.

Entre 1961 et 1971, l’aviation américaine a déversé des millions de litres de cet herbicide toxique – produit par Monsanto et six autres industriels – sur des vastes étendues forestières du Vietnam du sud, afin de priver les guérillas du couvert des arbres. La catastrophe écologique et sanitaire qui s’en est suivie est encore visible aujourd’hui, près d’un demi-siècle plus tard.

Au-delà de la déforestation et de l’extinction de la biodiversité locale, l’agent orange est à l’origine de malformations importantes ainsi que d’une quinzaine de pathologies, dont des cancers et autres maladies mortelles.

Encore aujourd’hui, il suffit de déambuler dans les rues d’Ho-Chi-Minh-Ville pour réaliser l’impact désastreux de l’agent chimique, qui continue à faire des dégâts chez les populations locales après trois générations. En réaction à ce véritable écocide, le Vietnam a d’ailleurs intenté plusieurs actions en justice contre Monsanto notamment. (Extrait voir lien)

https://www.anti-k.org/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Planète

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...