Édition du 6 décembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Le Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais consultera ses membres par référendum

GATINEAU,QC, le 25 avril 2019 - Le Syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais (SPSO) a tenu, le 24 avril, une assemblée spéciale finances dans le cadre de trois rencontres, accessibles simultanément par visioconférence, sur huit sites différents. Ces assemblées visaient à donner la parole aux membres et à permettre au plus grand nombre de faire des propositions qui concernent les finances du syndicat.

Rappelons que la négociation locale, pour les conditions de travail des membres, est particulièrement longue et difficile, et que les membres du comité exécutif du FIQ SPSO travaillent encore actuellement pour arriver à une entente avec l’employeur. Comme tous les syndicats de la Fédération interprofessionnelle de la santé de Québec — FIQ, le FIQ SPSO a dû se mobiliser afin de faire face aux difficiles conditions de travail des membres, actions qui demandent également des ressources humaines et financières.

Dans la dernière année, le syndicat a relevé plusieurs défis syndicaux et a été l’objet de plusieurs rumeurs et de campagnes de désinformation qui nuisent au bon fonctionnement du syndicat. Il était important pour le comité exécutif qu’un état détaillé des finances soit présenté par un comptable agréé. « Cette rencontre nous a permis de présenter tout le travail de consolidation fait par le syndicat pour rétablir l’équilibre budgétaire. Nous espérons avoir rassuré nos membres en leur expliquant que le déficit du syndicat est significativement moins élevé que celui appréhendé en 2018. Nous avons confiance de le rembourser dans des délais raisonnables. Nous avons fait la démonstration que nous travaillons dans l’intérêt des membres et que nous souhaitons les représenter le mieux possible. », déclare Lyne Plante, présidente du FIQ SPSO.

Le syndicat a recommandé que l’ensemble des propositions apportées soient votées par les membres ultérieurement par référendum, par souci de transparence et afin de donner l’opportunité à toutes les membres qui n’ont pu se présenter aux assemblées de participer aux décisions. Cette proposition a été votée à majorité par l’assemblée. « Notre objectif était de rétablir la confiance des membres et de s’assurer que chacune puisse prendre une décision éclairée quant au financement et aux dépenses du syndicat. Les membres présentes à l’assemblée ont déposé plusieurs propositions qui seront donc soumises à un vote référendaire sur les lieux de travail, de 7 heures à 19 heures, les 6 mai prochain et une autre journée. Le comité exécutif espère que les professionnelles en soins saisiront l’opportunité de prendre part aux décisions qui les concernent car nous avons besoin de leur contribution », ajoute Lyne Plante.

Syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais (FIQ - SPSO)

Le Syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais compte plus de 2 800 professionnelles en soins, soit la grande majorité des infirmières, des infirmières auxiliaires et des inhalothérapeutes œuvrant dans les établissements de santé et de services de la région. Il est affilié à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...