Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Mesures en éducation donnant suite au rapport de la Commission Viens - La CSQ salue l'annonce du gouvernement

MONTRÉAL, le 30 nov. 2021 - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) accueille positivement les trois mesures annoncées ce matin par le gouvernement ainsi que les investissements additionnels de 19,4 millions de dollars qui y seront associés.

« Il s’agit d’une belle annonce. Ces mesures répondent clairement à des besoins et proposent des solutions concrètes et pertinentes », se réjouit Anne Dionne, vice-présidente de la CSQ.

Pour la CSQ, les mesures présentées ce matin sont appropriées pour améliorer la persévérance et la réussite éducative des élèves autochtones. En ce sens, assurer un soutien aux élèves autochtones dans le réseau scolaire public, développer du matériel complémentaire culturellement pertinent et développer un plan de mise en œuvre pour intégrer du contenu autochtone dans les programmes d’études ministériels en concertation avec les Premières Nations et les Inuits constitue assurément un pas dans la bonne direction.

L’importance de la collaboration

La mise en place de milieux scolaires sécuritaires culturellement et adéquatement formés à l’histoire et aux réalités des Premières Nations et des Inuits dans l’ensemble du réseau scolaire impliquera de la formation. La CSQ insiste sur le fait que cet axe doit se développer en collaboration avec le personnel du réseau scolaire.

« L’objectif est louable, et, pour que le déploiement soit réussi, il faudra s’assurer que la formation réponde aux besoins du personnel à pied d’œuvre dans nos écoles et nos centres. Ce que nous disons, c’est que la collaboration sera absolument nécessaire au déploiement réussi de ce qui est annoncé aujourd’hui. En ce sens, nous voyons d’un bon œil que la Table nationale soit l’interlocuteur privilégié pour piloter le tout », de préciser Anne Dionne, rappelant que la CSQ est membre de la Table nationale sur la réussite des élèves autochtones.

L’incontournable contexte de pénurie

La Centrale s’inquiète toutefois du contexte de pénurie dans lequel s’inscrivent les annonces faites aujourd’hui. Impossible d’ignorer le fait que, pour soutenir davantage les élèves dans leur parcours scolaire, encore faut-il qu’il y ait des ressources et du personnel pour pouvoir offrir ces services.

« À ce sujet, il serait plus que temps que les négociations du personnel enseignant, de soutien et professionnel des commissions scolaires crie et Kativik se règlent !" Ça fait deux ans que les conventions collectives sont échues, et les négociations de l’ensemble de leurs collègues, ailleurs au Québec, sont conclues. Améliorer le taux de réussite, ça passe par un meilleur accompagnement. Sans améliorer les conditions de travail du personnel, on n’y arrivera pas ! »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...