Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Gaz de schiste

Manifestation à Montréal le 18 juin

Nous ne nous laisserons pas forer

Qu’on se le dise franchement : "on est en train de s’en faire passer une"
Le presque moratoire sur le gaz de schiste est de la pure stratégie politique pour calmer l’opinion publique et servir l’industrie gazière au détriment de l’intérêt des citoyens.

L’industrie représentée par Lucien Bouchard a obtenu ce qu’elle veut : le Comité d’évaluation proposé par le BAPE est devenu un stratagème pour faire accepter l’inacceptable.

Le samedi 18 juin prochain, il est important que nous prenions la rue et que nous soyons des milliers de citoyens et citoyennes rassemblés pour imposer le respect.

Que la démocratie se manifeste pour dire au gouvernement et à l’industrie

C’est à nous de décider

On ne va pas se laisser forer !

C’est notre terre, c’est notre eau, c’est l’air qu’on respire au Québec, rien ne justifie que l’on prenne le risque de porter atteinte à notre milieu de vie.

Les techniques de forage et de fracturation sont dangereuses et invasives.
Les études récentes et les cas se multiplient pour le prouver. Chaque forage ou fracturation est un pas de plus dans un engrenage.

Nos richesses naturelles nous appartiennent, il nous appartient d’en disposer proprement, correctement, collectivement.

Pour servir le bien commun, nous exigeons :

1. un processus d’étude rigoureux, public et transparent

2. un Comité d’Évaluation Environnementale Stratégique modifié, représentatif et crédible

3. l’interdiction immédiate de toute nouvelle opération de fracturation jusqu’à nouvel ordre

Sur le même thème : Gaz de schiste

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...