Édition du 4 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Petites centrales hydroélectriques :

Phillipe Couillard n'est pas à l'écoute de la population (Fondation Rivières)

Montréal et Roberval, le 23 août 2013 – M. Philippe Couillard, lors de l’annonce de
sa candidature dans la circonscription de Roberval, s’engage, s’il est élu, à
relancer le programme de minicentrales abandonné, par le gouvernement du Parti
Québécois, en février 2013, à l’exception de Val-Jalbert.

Ces propos ont de quoi étonner, ils démontrent un mépris total de la prochaine
consultation publique sur l’avenir énergétique du Québec qui se tiendra cet automne. Il passe également outre aux conditions économiques qui indiquent que ce sont tous les consommateurs qui devront assumer les pertes financières des projets de petites centrales, tel celui de Val-Jalbert, via des augmentations de tarifs sur leur facture d’électricité.

Selon le Coalition pour la Sauvegarde de la Ouiatchouan à Val-Jalbert (CSOV) et la
Fondation Rivières, les déclarations de Philippe Couillard remettent en scène toute
une série de mauvaises décisions relatives aux projets de petites centrales qui
conduisent Hydro-Québec à subir des pertes de plusieurs centaines de millions de
dollars, depuis les années 90. Le projet de Val-Jalbert occasionnera à lui seul des
pertes annuelles de 4 M$, soit 80 M$ (en valeur actualisée) pendant les 20
prochaines années.

De plus, l’acceptabilité sociale étant l’une des conditions essentielles à la
réalisation de ce type de projet ; tous les sondages effectués à ce jour confirmant
que 53% des répondants du secteur désirent l’arrêt du projet de Val-Jalbert, il est
pour le moins surprenant de constater que M.Couillard fait fi de l’opinion des
citoyens de son comté.

La Coalition pour la Sauvegarde de la Ouiatchouan à Val-Jalbert et la Fondation
Rivières s’interrogent : « Comment M. Couillard, chef du Parti Libéral et candidat
dans la circonscription de Roberval aux prochaines élections générales pourrait-il
représenter adéquatement l’ensemble de la population du Québec dans tous les
dossiers futurs ? Le manque d’écoute évident de M.Couillard à l’égard de la majorité
des citoyens de son comté dans le dossier, bien actuel, de minicentrale à
Val-Jalbert permet d’en douter sérieusement. »

La Fondation Rivières est un organisme à but non lucratif dont la mission est
d’œuvrer à la préservation, la restauration et la mise en valeur du caractère
naturel des rivières – tout autant que de la qualité de l’eau.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...